Forum du site www.karate-traditionnel.fr.st

Questions / Réponses karaté traditionnel shotokan et autres
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Le siteLe site  

Partagez | 
 

 lasse de passer les grades

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Mar 22 Jan - 16:20

Le récit de Passe Lacet à propos du passage de grade en Kiokushyn m'avait tout de même pas mal impressionné.
Un éxam centralisé même pour les ceintures de couleur non ?

De toute façon en France on en est pas au stade féodal ou les nouveaux lavent les kimonos et le sol pour les anciens.

Les ceintures font partie du dojo au même titre que la photo du maitre, les saluts, le vocabulaire en japonais et les kimonos.

D'ailleurs je m'élève contre cette mode du blanc ( ou noir) et j’exige des karatégis SpiderMan, Beyblade, ShuggoSharra et HelloKitty pour les gamins !

Si la ceinture est pourrie l'enseignement aussi.
Si l'enseignement est bon la ceinture est bonne.

Et puis ça doit être aussi un exercice particulier pour ceux qui font passer le grade.
Pendant l'examen le prof met une distance et fait preuve de professionnalisme.
Je parie que ceux d'ici qui font passer des grades (même s'ils aiment pas ça) sont quelquefois surpris dans les deux sens au moment de l'exam.

Côté prof c'est tout de même un peu de boulot quand c'est fait sérieusement et j'aime pas cracher sur l'effort.

Après c'est comme pour le BAC, le permis de conduire, un doctorat ou que sais-je.
On a le permis à un moment donné mais c'est pas pour ça qu'on conduit forcément bien.
Le scolaire qui buche à courte vue juste pour avoir un exam et celui pour qui l'exam permet de découvrir des points à travailler même s'il l'à ne sont pas logés à la même enseigne.

Le grade n'est qu'un outil, pas une fin en soi.
Revenir en haut Aller en bas
cheeta

avatar

Nombre de messages : 420
Age : 37
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Mar 22 Jan - 16:41

Citation :
En dojo quand un ceinture noire se trouve en face d'un ceinture blanche agira t'il exactement de la même façon ?
J'espère que non.
Que ce soit en travail à deux ou en combat je ne crois pas.
C'est bien dommage...Puisque cela signifie alors qu'il voit la ceinture plus que l'homme.
Citation :

Un ceinture bleu qui te fait un Shuto tout pourri ne sera pas corrigé avec la même patience qu'un vrai nouveau qui en est à sa toute première leçon.
C'est bien dommage, si il y a un défaut technique il y a un défaut technique.
Apres faut il corriger ses partenaires d'entrainements...Le débat est ouvert.
Citation :

Qu'on aime ou qu'on aime pas faut reconnaître que ça a son utilité.
La sur deux arguments je suis pas convaincu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Mar 22 Jan - 17:00

Heureusement dans le dojo ou je vais il y'a des noires bien costauds qui prennent le temps avec les débutants.
Là le kumité peut se transformer en cours particulier parce qu'un combat n'aurait vraiment pas de sens.

Un dojo ou un expérimenté peut faire exactement de la même façon avec un nouveau et un confirmé ce serait le nouvel art martial de Perceval et Karadoc à base de fenouil perpendiculaire.

Il y'a tout de même un pas entre nier la ceinture et nier le niveau qui peut aller avec.
Revenir en haut Aller en bas
naifanshi
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2842
Age : 33
Localisation : alsace
Grade : quelques Dans
Loisirs : karaté goju-ryu, boxe de la grue blanche, wing chun
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Mar 22 Jan - 17:27

LethalBean a écrit:

Si la ceinture est pourrie l'enseignement aussi.
Si l'enseignement est bon la ceinture est bonne.

certes, mais passé cette lapalissade que reste-t-il?

on en a déjà parlé à maintes reprises... tu ne sais que ton prof et l'enseignement qu'il te dispense sont de qualité, qu'avec le temps et à la faveur des multiples expériences, de multiples rencontres...et à supposer que tu ais suffisamment de capacité de remise en cause et de recul pour admettre les réajustements potentiels...

jusque là, au mieux, tu crois que c'est le cas...et pour la plupart c'est loin de l'être...

Citation :

Côté prof c'est tout de même un peu de boulot quand c'est fait sérieusement et j'aime pas cracher sur l'effort.

quand c'est un effort inutile vaut quand même mieux de passer outre...

savoir ménager ses efforts, ça fait aussi partie de l'apprentissage d'un AM il parait...

Citation :

Il y'a tout de même un pas entre nier la ceinture et nier le niveau qui peut aller avec.

à supposer qu'il y ait toujours le niveau qui va avec et c'est le problème...

maintenant ce que voulait dire l'ami cheeta, c'est surtout que s'il y a erreur, il y a erreur et elle mérite d'être corrigée avec toutes la patience et l'attention nécessaire, peut importe le niveau ou le grade du gus en face...

point de vue que je partage pleinement...parce que si j'avais gardé mes corrections pour moi à chaque fois que j'ai vu un ceinture noire ne sachant pas donner un zuki digne de ce nom, sous prétexte d'airs de supériorité ben...j'aurai certainement perdu moins de temps mais y aurait beaucoup de monde à perpétuer ses erreurs... silent

_________________
Mon aviron plonge dans l'écume,
tandis qu'au loin, pointe l'ile des arts martiaux
je n'ai alors d'autre pensée que ceci
"ah, quel plaisir de ramer..."

Mabuni Kenwa
Revenir en haut Aller en bas
cheeta

avatar

Nombre de messages : 420
Age : 37
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Mar 22 Jan - 17:28

Citation :
Il y'a tout de même un pas entre nier la ceinture et nier le niveau qui peut aller avec.
Ce que personne ici n'a fait si? Si oui ou? Si non pourquoi en parler?
Revenir en haut Aller en bas
onite

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2669
Age : 34
Localisation : bordeaux.
Grade : 1er dan karaté shotokan
Loisirs : krav maga , art du bonsai, histoire et culture des arts martiaux, cuisine, cinéma, ballade, texas hold'em poker
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Mar 22 Jan - 18:07

Citation :
Il y'a tout de même un pas entre nier la ceinture et nier le niveau qui peut aller avec.


Bof, même pas. Tout au plus un mètre étalon dans le cahier des charges de la fédé untel ou trucmuche avec un tronc commun et des spécialisations, c'est à dire et pour la plupart du temps, "traditionnel" (j'ai de plus en plus de mal avec ce terme puisque finalement derrière ce terme fourre-tout, il ne se cache pas grande chose) et compétitif.

Arrow Neutral

Troisième, quatrième, cinquième dan de quoi au juste ? D'un bachotage organisé pendant environ un an ? D'un niveau flattant et rassurant l'ego emmuré dans un carcan de certitudes constituant son puit ?

Ce n'est pas pour rien que la plupart du temps, le vilain crapaud que je suis devenu reste à jouer avec les autres crapauds. Le roi des grenouilles refuse de sortir de son puit car il n'en connait que trop bien les pierres et ne croit pas (sans jeux de mots aucun) que dehors l'océan existe bel et bien et que le monde puisse être finalement différent.

La peur de l'inconnu ? De se noyer ? De se remettre en question ? Ou ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Mer 23 Jan - 1:05

On peut très bien demander au prof de ne passer aucun examen de kyu et lui laisser le loisir de vous présenter au Dan quand il vous jugera prêt.

Qui a déjà vu un exemple vivant de ce genre ?

Une autre lapalissade non soulevé est que personne, avant la marron, ne se contrefiche des examens.

Il y a des marrons qui préfèrent le rester indéfiniment ( et trouvent un malin plaisir à se payer la tronche des Dans, par leur longue exprérience en marron, j'en ai lu des déclarations à ce propos !) Il ya aussi des premiers Dans qui ne passeront jamais un Dan supérieur (il y'en a bien dans notre forum) et font la même chose.

Les examens sont un carcan, mais impossible de s'en affranchir avant d'avoir senti une sécurité interne, relative à l'exécution d'au moins tout ce qui est standard en examens.

C'est marrant, mais le marron est la couleur de l'affranchissement de l'exclavagisme en perspective, la couleur de la liberté.
Revenir en haut Aller en bas
onite

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2669
Age : 34
Localisation : bordeaux.
Grade : 1er dan karaté shotokan
Loisirs : krav maga , art du bonsai, histoire et culture des arts martiaux, cuisine, cinéma, ballade, texas hold'em poker
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Mer 23 Jan - 11:21

Citation :
Qui a déjà vu un exemple vivant de ce genre ?


Un copain qui pratiquait le goju ryu à l'époque et qui connaissait dans son dojo un système de gradation blanc, marron, noir avec un sensei à l'ancienne (son prof était lui même un maître okinawaien et il se rendait souvent là bas).

Citation :
Il y a des marrons qui préfèrent le rester indéfiniment ( et trouvent un malin plaisir à se payer la tronche des Dans, par leur longue exprérience en marron, j'en ai lu des déclarations à ce propos !) Il ya aussi des premiers Dans qui ne passeront jamais un Dan supérieur (il y'en a bien dans notre forum) et font la même chose.

Parce qu'ils se sont finalement rendu compte qu'ils n'avaient pas besoin de passage de grade ? Parce qu'ils avaient quelqu'un de compétent pour les former ? Parce qu'ils ont eu envie d'entrer dans un cercle de vagabonds martiaux tenant la route et expérimentés pour progresser en auto-didacte et de ce fait, ressentir vraiment leur pratique ? (rayez la ou les mentions inutiles).

Citation :
Les examens sont un carcan, mais impossible de s'en affranchir avant d'avoir senti une sécurité interne, relative à l'exécution d'au moins tout ce qui est standard en examens.


Certains s'entrainant avec nous n'ont jamais pris un cours "officiel" de leur vie et d'une part s'en porte ma fois à priori pas plus mal que ça et possède un niveau intéressant pour des mecs qui pratiquent régulièrement depuis deux ans environ...

On a un troisième dan de jiu-jitsu qui en avait ras la touffe et qui est venu s'amuser avec nous il y a peu. Il m'a fait réviser l'image que j'avais du jiu-jitsu fédéral parce qu'il avait le niveau, le ou les profs compétents qui allait avec, la maturité, l'expérience... Son C.V martial, je ne l'ai su qu'après coup. Bref et pour le mot de la fin on aura retenu que la ceinture ne fait et ne fera jamais le pratiquant et que c'est pied nu sur le tatami qu'on voit ce que vaut vraiment le lascar.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Jeu 14 Fév - 1:19

Juste une question au bout de ce fil :

Il m'a été demandé de préparer pour l'orange les katas heian shodan, nidan et sandan (plus les taikyuku).

J'ai assisté aux examens et ainsi pour l'orange, le candidat a éxécuté heian sandan comme choix du professeur ( et nidan de son choix).

Pour un ceinture bleu en passage à la marron, il a exécuté au choix du prof : tekki nidan, tekki sandan et bassai dai.
Chez les jeunes, une fille en verte a exécuté pour la bleue heian yondan et godan.

Donc, si je parviens à la bleue, je serais sans le savoir, ceinture noire 2ème Dan (ou plus: tekki sandan étant en 4ème Dan).

(sachant que heian nidan c'est pour l'orange, sandan pour la verte, yondan pour la bleue et godan pour la marron).

Qu'en pensez-vous ?

Ps : à la question à qui de droit, la réponse est : à la ceinture noire, il ne restera plus au candidat à travailler que les katas de très haut niveau.
Comme chinte, gojushiho dai, gojushiho sho et wankan (5ème Dan), suggérais je ?

Yes of corse, dit en arabe le qui de droit.

Je n'ai pas osé posté ce message dans la rubrique pour deconner, car je ne suis sûr de absolument rien.

Remerciements anticipés
Revenir en haut Aller en bas
naifanshi
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2842
Age : 33
Localisation : alsace
Grade : quelques Dans
Loisirs : karaté goju-ryu, boxe de la grue blanche, wing chun
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Jeu 14 Fév - 1:39

j'en pense qu'avec ce genre de méthode, non seulement tu ne seras pas 2eme dan sans le savoir, mais tu ne sauras jamais faire un kata correctement, quel qu'il soit...

y a un moment, l'apprentissage approfondis prend du temps...quand tu penses que la règle d'origine c'est "un kata, trois ans"(que j'ai connu, au moins pour certains katas...), alors tu vois un peu...toi, c'est juste l'inverse...

c'est même plus survoler le sujet, c'est carrément faire du zapping... Rolling Eyes

_________________
Mon aviron plonge dans l'écume,
tandis qu'au loin, pointe l'ile des arts martiaux
je n'ai alors d'autre pensée que ceci
"ah, quel plaisir de ramer..."

Mabuni Kenwa
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Jeu 14 Fév - 2:09

Merci Naifanshi Wink

Alors devrais-je me plier et préparer le heian sandan pour l'orange ?

J'en connais le plan mais pas encore les subtilités. Pas plus tard que ce matin, j'ai découvert en bouquinant dessus, que l'uraken ushi que l'on donne après l'empi est en fait un urakan shomen ushi, donc de haut en bas et non pas pas horizontalement. Mais le prof n'a jamais rien dit dessus, tout le monde fait un uraken tout court...

Une question HS mais importante pour moi : le otoshi uke, c'est avec l'avant bras ou avec la main ? Parce que d'après ma maigre conaissance, avec la main, c'est du osa te uke ou quelque chose comme ça. Le bleuté a été pris sur ce point à l'examen : le prof a montré otoshi uke avec la main ouverte et impact au niveau du poignet, une variante donc ?
Revenir en haut Aller en bas
johnny
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3267
Age : 45
Localisation : hunspach
Grade : 5ème DAN
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Jeu 14 Fév - 10:52

Pour moi otoshi est plus une forme et une direction comme on dirai agé. On peut le faire avec tetsui comme avec l'avant bras etc...

Pour cette histoire d'abuser la liste des katas pour les passages, certains comme le dis naif confonde connaitre un kata et savoir le faire. certains pensent que plus ils connaitront de kata, plus ils seront considéré comme bon pratiquants.

a+

_________________
Ce n'est pas parce l'on utilise beaucoup de papier que l'on a les fesses propres.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.karate-traditionnel.fr.st
onite

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2669
Age : 34
Localisation : bordeaux.
Grade : 1er dan karaté shotokan
Loisirs : krav maga , art du bonsai, histoire et culture des arts martiaux, cuisine, cinéma, ballade, texas hold'em poker
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Jeu 14 Fév - 11:07

Citation :
Donc, si je parviens à la bleue, je serais sans le savoir, ceinture noire 2ème Dan (ou plus: tekki sandan étant en 4ème Dan).


Heu, non pas vraiment et même pas du tout Neutral

Citation :
Qu'en pensez-vous ?


Que s'il suffisait de survoler l'ensemble des katas de son école et de se contenter de les singer, la fédé fournirait la précieuse étoffe noire avec le nombre de barettes dorées à coller desssus lorsqu'on le désire. Je suis le premier à critiquer les fondamentaux de ma fédé d'origine mais le cahier des charges et quand même bien plus exigeant que ça et malheureusement, ça ne suffit pas à voir certains loustics se pavaner avec leur "précieux" (faire la voix de golum à ce moment là de la lecture du post) et un niveau technique proche du zéro Laughing

La collection de kata ne sert donc, en résumé, pas à grand chose.

Citation :
Pour cette histoire d'abuser la liste des katas pour les passages, certains comme le dis naif confonde connaitre un kata et savoir le faire. certains pensent que plus ils connaitront de kata, plus ils seront considéré comme bon pratiquants.


Et encore, lorsque le type reste dans son style et si le prof arrive à recadrer à temps, il y a des chances de ratraper la bourde. J'ai en mémoire un débutant lors de ma dernière année ultra passionné qui avait tout les bouquins de toutes écoles et qui s'entrainait comme un fou. Beaucoup de volonté et d'acharnement sauf qu'il s'était mis en tête d'apprendre et connaître les kata ou équivalent de chaque style. Je laisse imaginer le massacre et le désaroi lors du premier passage de grade affraid
Revenir en haut Aller en bas
fox972

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1494
Age : 60
Localisation : sarcelles
Grade : shotokan
Loisirs : jeux d'échecs animateur 2eme degrés
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Jeu 14 Fév - 12:22

@ Adelard , je te conseille effectivement pour ton passage ,de rester que sur l'apprentissage des hien ,rien que les hein , la pratique des taikyuku est une bonne chose ,mais si on descend vraiment sur les positions, sinon c'est même pas la peine , maintenant vu ton âge ,le genou, tout ça tout ça etc...

vraiment axe ton travaille sur les dachis , déjà ,ce sont ces positions basses qui musclent vachement et qui donneront la force dans les jambes , il n'y a aucune efficacité sans jambes fortes (même les stuki)si celui qui pense frapper fort, se dit fort , il n'immagine pas la frappe qu'il aurait eu avec des jambes plus puissantes . Tout ça pour te dire de concentrer ton entraînement plus sur les dachi des hein , après les uraken shomen ushi (jamais entendu ça) ne t'occupes pas de ça ,

fais comme te dit ton prof mais ne cherche pas pour le moment de subtilités concernant les mains , les bras , fait le kata comme il se doit , niveau centure bleu ou orange .. crois en celui qui vient déchouer mon deuxième dan , mais je t'avoue même à mon âge je n'ai jamais connu un stresse pareil , peut être dû à un manque d'entraînement basique , bon j'ai eu les kata et khions , mais je dois revenir à la base .a+


Dernière édition par fox972 le Jeu 14 Fév - 12:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
naifanshi
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2842
Age : 33
Localisation : alsace
Grade : quelques Dans
Loisirs : karaté goju-ryu, boxe de la grue blanche, wing chun
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Jeu 14 Fév - 12:43

abdelard a écrit:
Merci Naifanshi Wink

Alors devrais-je me plier et préparer le heian sandan pour l'orange ?

ben tu fais ce que tu veux...en fonction de tes objectifs...
le problème est multiple, si tu passes d'un kata à l'autre à vitesse grand V, tu n'as pas le temps de l'inscrire dans le corps...tu n'as pas le temps d'en apprendre et d'en intégrer les détails(alignements, sorties de force, jeux d'équilibre, principes propres au kata...), tu as encore moins le temps d'en décortiquer les applications...

en gros, tu vois quinze trucs, mais tu te fais chier pour rien, parce qu'un travail de ce genre ne sert à rien...c'est ce qui amène certains à considérer que le kata ne sert à rien et à préférer taper dans un sac...

Citation :
J'en connais le plan mais pas encore les subtilités. Pas plus tard que ce matin, j'ai découvert en bouquinant dessus, que l'uraken ushi que l'on donne après l'empi est en fait un urakan shomen ushi, donc de haut en bas et non pas pas horizontalement. Mais le prof n'a jamais rien dit dessus, tout le monde fait un uraken tout court...

attention...il peut y avoir des différences d'une école à l'autre, d'une branche à l'autre...

au passage, je ne vois pas le rapport avec le terme "shomen"...shomen désigne une action vers l'avant...pas si c'est descendant....

Citation :
Une question HS mais importante pour moi : le otoshi uke, c'est avec l'avant bras ou avec la main ? Parce que d'après ma maigre conaissance, avec la main, c'est du osa te uke ou quelque chose comme ça.

comme johnny, otoshi signifie "descendant", c'est l'exact opposé de "agé"...osae-uke, c'est bloquer ou plutot dévier en pressant...


_________________
Mon aviron plonge dans l'écume,
tandis qu'au loin, pointe l'ile des arts martiaux
je n'ai alors d'autre pensée que ceci
"ah, quel plaisir de ramer..."

Mabuni Kenwa
Revenir en haut Aller en bas
fox972

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1494
Age : 60
Localisation : sarcelles
Grade : shotokan
Loisirs : jeux d'échecs animateur 2eme degrés
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Jeu 14 Fév - 13:03

ps ..Quand je dis revenir à la base je parle pour ce qui est carré ,esthétique ,genre les pieds droits , un bon zenkutsu , bien descendre sur les kokutsu ,avec un jury même très à cheval sur le principe esthétique shotokan ,concernant les passages de grades ou dan .....

Pour moi ces deux types d'entraînements devraient être indissiociables .

Car, je conseille vivement malgré tout ;le travail sur sac qui ouvre sur d'autres notions , ou d'autres ressentis , encrâge au sol , positions ,respirations , alignements , déxaxé ,les esquives ; etc....concernant un travail plus axé sur la self ,ou la rue .. ce n'est pas un travail de défoulement ,pas pour moi en tout cas ,il y a là aussi un travail de recherche sur soi ,sur la technique , la thématique , sur la stratégie etc....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Jeu 14 Fév - 14:08

Bonjour,

Sans travail sur sac ou makiwara on voie des positions de main et de pied qui font mal aux yeux quelquefois même chez des ceintures noires.
Quand tu voies un tsuki façon j'accélère à moto c'est sûr que dans l'oeil d'un juré ça te ruine tout de suite tout un kata.

Le sac aide aussi vraiment beaucoup pour les pieds.
Quand on fait 50 mawashi pourris sur sac ça fait plutôt mal si on ne tourne pas assez la hanche ou qu'on a le pied mal formé à l'impact.

abdelard a écrit:

Alors devrais-je me plier et préparer le heian sandan pour l'orange ?

J'en connais le plan mais pas encore les subtilités. Pas plus tard que ce matin, j'ai découvert en bouquinant dessus, que l'uraken ushi que l'on donne après l'empi est en fait un urakan shomen ushi, donc de haut en bas et non pas pas horizontalement. Mais le prof n'a jamais rien dit dessus, tout le monde fait un uraken tout court...

Chez nous aussi la orange se passe avec les trois Heian.
Sur Sandan n'oublies pas le MikazukiGeri avant le FumiKomi.
Pour empi et uraken regardes les bunkais ça aide et quand tu voies à quoi sert Empi tu comprends tout de suite comment envoyer l'Uraken sinon avec un adversaire ça coince.
Et puis qui a inventé ce #@! de Kiba Dachi ? On pourrait pas tout faire en Shiko Dachi comme sur 4/5e des photo de kiba sur le net ?

Suis aussi les conseils simples de Bruno Bandelier:
http://karate-blog.net/passage-de-grade-ou-de-ceinture-de-karate/
Bien dormir avant l'exam.
Le jour de l'exam bien s'échauffer, ce serait dommage de rater Niddan juste parce que tu n'es pas échauffé et que le yoko est trop chiant à envoyer.

Dans les bouquin de Nakayama il donne des temps de 40 ou 45s pour les trois premiers heian, souvent on les fait trop vite.
N'oublies pas de respirer green

A propos d'internet:
Le fait qu'une recherche d'image sur Kiba donne quatre fois sur cinq un Shiko prouve à lui tout seul que le net n'est vraiment pas une bonne source.
Evites de trop regarder de choses sur le net, toutes les sources ne sont pas bonnes.

Travailles aussi un peu HeianShodan: ça arrive même à des ceintures avancées d'oublier le tetsui côté droit ou de repartir en Age Uke comme à l'aller au lieu d'un tsuki au retour.
Travailles aussi tes départs de kata.
ce serait vraiment dommage d'annoncer Niddan et de faire Sandan
connerie

Bonne chance pour ta orange
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Jeu 14 Fév - 18:16

Merci à tout le monde (j'ai joint l'acte à la parole). Il y a beaucoup de clarifications positives pour moi.

Pour l'uraken shomen ushi, j'ai trouvé que c'est en fait une question de forme (forme 1, forme 2, etc) comme l'indique les ouvrages des Haberzetser. Toutefois il semble c'est plus du goju ryu que du shotokan.

http://books.google.fr/books?id=-fY0KofMsVYC&pg=PA151&lpg=PA151&dq=uraken+shomen+uchi+par+haberzetser&source=bl&ots=jI2UOR7aNm&sig=syKUNdtiAHYzOZEqaGfpACGbCPE&hl=fr&sa=X&ei=2_gcUcmjKeKM0AXnqoDYBQ&ved=0CD4Q6AEwAg#v=onepage&q=uraken%20shomen%20uchi%20par%20haberzetser&f=false

http://books.google.fr/books?id=mqTP18US1asC&pg=PA784&lpg=PA784&dq=uraken+shomen+uchi+haberzetser&source=bl&ots=HTK2OGCpja&sig=gsDaQl-gbBjunSO2D7qXpF7Bbh4&hl=fr&sa=X&ei=X_kcUc-EIsbE0QWnhoCwCg&ved=0CDsQ6AEwAw#v=onepage&q=uraken%20shomen%20uchi%20haberzetser&f=false



Mais peu importe, la chose n'est pas aussi importante pour moi, je ne suis pas au niveau des affinements mais des apprentissages basiques.

De ce fait j'insiste beaucoup sur ma question : doit-on m'obliger à exécuter pour l'orange le kata heian sandan qui normalement ne doit l'être que pour la verte ?

Déjà qu'on ne fait aucun bunkai du tout (même en examens), je trouve la chose alarmante et je dois me documenter tout seul. Et déjà que mon corps n'a pas suffisemment assimilé le heian nidan pour qu'on vienne me brouiller le réseau avec le sandan, c'est mettre la charrue avant les boeufs. Et m'encombrer avec les heian yondan et godan pour le passage à la verte, je trouve cela tout simplement ahurissant.
Le hic est que je dois me plier aux exigences bizarroides des katas demandés.

La seule possibilité qui me reste est de jouer le jeu tout en considérant ma véritable progression interne (le kata que je maîtrise au fur et à mesure) et considérer le reste des katas comme de simples entraînements pour le futur, d'autant qu'il n'y a pas de bunkai pour eux( en dojo). Je ne dévierai pas d'un iota de mon programme de cinq ans pour la noire. Je préfère être la tortue raisonnable de la fable que le lièvre qui exécute ses katas au pas de course. Le chemin le plus long commence pas un pas (disait Musashi), mais pas par des sauts. Le zapping, a dit Naifanshi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Jeu 14 Fév - 19:05

Bonjour,

Chez nous aussi on passe Shodan, Niddan et Sandan pour la Orange.
Dis toi tout de même qu'on ne demande pas la même chose en orange qu'en jaune ou qu'en noire (et oui, il y'a du Heian aussi dans le passage de noire).
Et oui, tu devras refaire Heian Shodan et un peu mieux qu'en jaune.

Dois tu faire Sandan ?
J'imagine le passage de grade:

Sensei: Heian Sandan
Toi: Non, c'est un passage d'orange et je vous merde
Sensei: Pardon ? J'ai du mal comprendre, Heian Sandan.
Toi: Non, sur les forums on m'a dit que c'était que pour la verte
Sensei: Allez, on fait comme si tu n'avais rien dit: Heian Sandan !
Toi: Je suis la reine d'Angleterre et je vous chie à la raie
Sensei: Recallé, tu peux rentrer dans ta maison
Toi: C'est vraiment pas juste !

http://books.google.fr/books?id=-fY0KofMsVYC&pg=PA151&lpg=PA151&dq=uraken+shomen+uchi+par+haberzetser&source=bl&ots=jI2UOR7aNm&sig=syKUNdtiAHYzOZEqaGfpACGbCPE&hl=fr&sa=X&ei=2_gcUcmjKeKM0AXnqoDYBQ&ved=0CD4Q6AEwAg#v=onepage&q=uraken%20shomen%20uchi%20par%20haberzetser&f=false
Là quand je vois ça j'ai juste envie de lui dire de baisser les épaules.
Peut être bien que je devrais la fermer vu le grade du monsieur mais vu la photo j'ai tout de même envie de lui dire de baisser ses épaules.

Tu peux le prendre de haut:


Ou alors tu peux peut être respecter un peu ton prof et simplement faire comme tout le monde dans ton cours.
Après tout, c'est qui le Sensei toi ou lui ?
Revenir en haut Aller en bas
onite

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2669
Age : 34
Localisation : bordeaux.
Grade : 1er dan karaté shotokan
Loisirs : krav maga , art du bonsai, histoire et culture des arts martiaux, cuisine, cinéma, ballade, texas hold'em poker
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Jeu 14 Fév - 19:05

Citation :
De ce fait j'insiste beaucoup sur ma question : doit-on m'obliger à exécuter pour l'orange le kata heian sandan qui normalement ne doit l'être que pour la verte ?


Sachant que jusqu'au premier kyu, l'enseignant et totalement libre pour les passages de grades, il peut exiger ce qu'il veut de ses élèves. L'intérêt résidant tout de même dans une logique de progression intéressante pour l'élève, mais là aussi, c'est comme tout, on trouve le pire comme le meilleur...

Citation :
c'est mettre la charrue avant les boeufs.


Tout à fait. C'est de la collection de forme. On égratigne à peine, que dis-je, on éfleure le verni mais on ne gratte pas le coeur du kata, on ne plonge pas dedans et du coup, comme l'a dit naif un peu plus haut, on passe à coté de tout ce qui fait le karaté et c'est au final, bien dommage.

Citation :
Et m'encombrer avec les heian yondan et godan pour le passage à la verte, je trouve cela tout simplement ahurissant.


Et le mec pour la marron, il demande quoi ? Kanku sho, chinte et unsu suivi d'une battle royale entre élève, trois heures de kion non-stop et du ippon kumite pendant une heure ?

Non, il y a un moment où il faut être et rester lucide et sérieux.

Pour ma part je vais être négatif en disant que je trouve ton prof avec son enseignement mi shotokan, mi-shotokai (désolé, maisrien que ça c'est énorme!!! Very Happy Very Happy Laughing ), ses passages de grades ahurissants et ses méthodes vraiment fumeux...


Citation :
Peut être bien que je devrais la fermer vu le grade du monsieur mais vu la photo j'ai tout de même envie de lui dire de baisser ses épaules.


On va pas battre le canasson à mort, mais lorsque j'ai envie de rigoler, je me ressors les trois livrets furieusement pompés et insiprés des bests karaté de nakayama et son bouquin sur les katas histoire de me poiler un bon coup (c'est d'ailleurs ce que je fais faire aprés l'édit de mon post)

Je suppose que le mélange shotokan/wado/judo/taiji quan/kung fu n'ont pas que du bon...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Jeu 14 Fév - 19:19

Bonjour,

Faudrait peut être arrêter un peu en ne se basant que sur la parole d'Abdelar.
Seul celui qui peut s'exprimer aurait donc gain de cause ?

De toute façon les ceintures de couleur c'est à voir plutôt comme des jalons de formation qu'autre chose.
Par contre le respect du au prof c'est autre chose.
S'il t'a averti que Sandan était demandé au passage et que tu t'en fous y'a tout de même du manque de respect et ça c'est pas simplement du karaté, c'est une vertu humaine plus large.

En plus si j'ai bien compris tu voudrais ajouter les Taykokus parce que ça te plairait alors que ton Sensei ne te les demande pas.

Quand à effleurer la surface et tout le toutim dites vous bien que de toute façon la recherche et la progression ne doivent jamais s'arrêter.
On est toujours la ceinture blanche de ce qu'on sera dans cinq ans.

Chez nous aussi on te demandera Shodan, Niddan et Sandan pour la orange chez les adultes.
Chez nous ces sont les enfants qui passent la orange avec shodan et niddan.

Quand tu décide d'aller au cours de Sensei Machin le premier pas c'est déjà de respecter Sensei Machin.
Sans un minimum de respect, en passant ton temps à critiquer ton prof tu ne peux arriver nulle part tout simplement parce que tu es incohérent.
Comment veux tu apprendre alors que ton esprit rejettera tout ce que cet imbécile veut t'enseigner.
Sans respect on a rien !
Revenir en haut Aller en bas
onite

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2669
Age : 34
Localisation : bordeaux.
Grade : 1er dan karaté shotokan
Loisirs : krav maga , art du bonsai, histoire et culture des arts martiaux, cuisine, cinéma, ballade, texas hold'em poker
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Jeu 14 Fév - 19:52

Citation :
Faudrait peut être arrêter un peu en ne se basant que sur la parole d'Abdelar.
Seul celui qui peut s'exprimer aurait donc gain de cause ?


Je me base effectivement sur la parole d'Abdelar car je n'ai que celle-ci. Je suppose que ce dernier et suffisament digne de parole et de confiance dans ses dires (à moins qu'il ne soit atteint de mythomanie sévère).

Quant à sandan, c'est le kata que l'on nous demandait pour le passage de l'orange. Je n'y vois personnellement rien de choquant dans la mesure où on ne survole pas les katas.

Citation :
Par contre le respect du au prof c'est autre chose.


On est d'accord.

Citation :
Quand à effleurer la surface et tout le toutim dites vous bien que de toute façon la recherche et la progression ne doivent jamais s'arrêter.


Vouloir progresser est une chose. Bâcler sa progression en brûlant les étapes sans avoir eu le temps d'acquérir les bases, les sensations, les techniques pour pouvoir évoluer de manière saine en est une autre.

Dans ces conditions et sous prétêxte qu'on évoluera tout au long de sa pratique, on peut justifier n'importe quelle forme de dérive.

Citation :
Quand tu décide d'aller au cours de Sensei Machin le premier pas c'est déjà de respecter Sensei Machin.


D'où mes interrogations concernant l'enseignement de ce dit sensei de par les dires de notre ami. J'ai l'impression que la sauce ne lui convient pas et qu'il ferait peut être mieux de voir si ça lui convient mieux ailleurs.

Perdre son temps est le pire des gaspillages selon moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Jeu 14 Fév - 20:42

onite a écrit:

Quant à sandan, c'est le kata que l'on nous demandait pour le passage de l'orange.

Chez nous aussi chez les adultes.

Bonne chance Abdelar
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Jeu 14 Fév - 22:20

LhetalBean,

Je pense que l'on cite les propos de quelqu'un quand celui-ci pose une question ou ouvre un nouveau sujet. Et comme je pose souvent des questions directes ou ouvre de nouveaux sujets, je pense considérer comme impoli, mais pas trop car on peut manquer de temps, de ne pas y répondre. L'essentiel est de poser des questions pertinentes et d'intérêt général et d'ouvrir des sujets qui "parlent" à tous . Je pense que jusqu'à maintenant je m'en tire pas trop mal, vu les réactions et les réponses.

Tu parles de respect de son sensei, un peu partout dans tes posts d'ailleurs. Mais qui te dit que je manque de respect à mon sensei ? Il ya une différence cosmique entre respecter son sensei et lui faire une confiance aveugle, surtout dans notre milieu des arts martiaux, dans un pays sous-développé.

Nos senseis (bien de chez nous) souvent analphabètes ou de culture primaire ont respecté aveuglément leurs senseis et n'avaient aucun moyen de vérifier leurs acquisitions, car d'une part il n'existait pas l'internet (avec ses vidéos et ses écrits), d'autres parts les dojos étaient parfois distants d'une centaine de km et que par ailleurs les stages étaient bien trop rares (surtout de la part des senseis étrangers).

Ajoutez à cela qu'il n'existe pas chez nous de diplôme pour enseigner un art martial mais qu'on peut ouvrir son dojo dès le premier Dan, ajoutez à cela que des ceintures se vendent sous les tables pour justement ouvrir son dojo, et vous aurez une vue globale du topo.

Alors faire une confiance aveugle à son sensei, dans ses conditions socio-culturelles, alors que vous avez la possibilité de combler vos lacunes ou satisfaire vos questionnements sur le net auprès de personnes hautement formés culturellement et techniquement, n'est-ce pas être aveugle et s'imposer des oeillères ?

Quand un deuxième Dan ou un sensei 5ème Dan, descendent jusqu'à vous pour répondre humblement à vos questions, n'est-ce pas là une occasion en or pour parfaire vos acquisitions à moindre frais ? Alors que ces messieurs méritent tous les honneurs de vous guider de loin sans rien en retour ?

Croyez-vous que mon sensei n'est pas au courant de mes questionnement et de mes recherches sur le net ? . Il s'amuse bien à me poser des questions pour vérifier la prononciation de certains noms, parce qu'il sait que je le sais. Il s'amuse bien aussi à me demander de temps à autre le nom de certaines techniques nouvelles parce qu'il sait que je fouine partout pour compléter ma formation théorique (je dis bien théorique !!!). Il trouve tout à fait naturel à ce que je lui refile des documents et des vidéos tirés du net parce qu'il sait que je le fait et que je participe à des forums d'arts martiaux (un seul, celui-là, et le blog de Bruno).

Bruno lui-même demande à ce qu'on diffuse ses vidéos dans nos dojos, alors j'ai refilé toutes ses vidéos à mon sensei. Est-ce un manque de respect ?

La théorie est une chose, la pratique en est une autre. Une lapalissade. Si au bout du compte je ne parvient à acquérir que le seul savoir livresque et des rudiments de pratiques, alors ce sera la réalisation du demi-rêve d'un vieux fou. Je le transmettrais à mes petits fils.

Quand je pose une question, il faudra bien que je part de quelque chose de pratique. Donc immanquablement, je dois dire "on a fait ceci ou cela, notre sensei a dit ceci ou cela". Ce n'est pas un manque de respect, et ce n'est pas une confiance totale non plus.

Pour en revenir au sujet de ma question (car j'avais posé une question et non dénigré mon sensei), tu dis "chez nous, on passe heian sandan à l'orange". Chez vous c'est du shotokan ? Et on y passe aussi bassai dai et tekki sandan pour la marron, comme je l'avais indiqué ?

Je reprécise que je n'ai pas demandé d'inclure les taikyoku dans l'examen : j'ai dit noir sur blanc et entre parenthèses que les taikyku sont inclus dans l'examen. Il ne faut pas inventer pour me tourner en ridicule par un dialogue imaginaire indigne de mon âge.

Ce n'est pas mon sensei qui n'est pas respecté, c'est le poseur de questions pertinantes et non chiantes : votre humble serviteur.

Ps : quand je suis en rogne, je fais des fautes et je ne corrige rien. Alors tan pis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   Ven 15 Fév - 13:16

Bonjour,

Ne confonds pas niveau général et katas.
Tu peux apprendre 15 katas à un danseur, il mémorisera sans doute très vite et saura rejouer habitué à mémoriser des chorégraphies mais c'est pas pour ça qu'il aura le niveau correspondant en karaté.

Tu te focalises sur le Kata comme unité de mesure.
Kata n'est pas Carrat.

Entre mon blocage et le blocage de celui ou celle qui a commencé dix ans avant moi il y'a tout de même un fossé du à des années de pratique.
Un passage de grade n'est pas une mesure mais plutôt un minimum acceptable en dessous duquel on a des points à travailler.

Si tu as ta ceinture tu es à l'heure et si tu ne l'as pas tu es peut être en retard sur un point ou deux.
Il y'a aussi une petite part de gestion du stress qui put voir des conséquences des plus étranges (c'est quoi sotto uke, j'ai comme un trou !).
A un passage de grade on évalue un minimum requis, pas la maitrise parfaite.
Là tu veux ou tu veux pas tu es en train de faire confiance à ton professeur puisque tu t'en remets à son appréciation.

Par exemple pour la jaune tu as passé ton examen avec les blocages de base.
Si tu réussis la jaune ça ne veut pas dire que tu maitrises Heian Shodan mais juste que tu sais à quoi ça ressemble, que les attaques et blocages partent du bon côté.
Si tu as ta jaune ça veut dire qu'un Age Uke part vers le haut, pas qu'il est nickel chrome et parfaitement maitrisé.

Arrêtes donc de t'en faire pour la orange, tu vas l'avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: lasse de passer les grades   

Revenir en haut Aller en bas
 
lasse de passer les grades
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» lasse de passer les grades
» grades
» date pour passer CASM
» Passer un embrayage en pre-verto
» Changement pot [passer de suous la selle a une position "normale"]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du site www.karate-traditionnel.fr.st :: Divers :: Présentation des nouveaux-
Sauter vers: