Forum du site www.karate-traditionnel.fr.st

Questions / Réponses karaté traditionnel shotokan et autres
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Le siteLe site  

Partagez | 
 

 les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
François
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1542
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 25/07/2009

MessageSujet: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Mer 14 Avr - 18:11

en lisant Hara, la question peut se poser

hara a écrit:
je suis un peut agacé par cette manière d'agir. mais je ne jette pas la pierre a notre ami fauconns. si seulement il pouvait (au conditionnel) se concentrer sur une pratique, je suis sur qu'il en retirerai que des bienfaits!

maintenant je ne le connais pas et son parcours est assez impressionnant (8 ans de judo c'est pas des cacahuetes!)

mais au finish il faut prendre le temps de s'arreter et de ce demmander serieusement quelle est sa passion! arretons d'être des touches a tout et impliquons nous serieusement dans une discipline. cela sera d'autant plus facil qu'il a un passif martial Smile

La pratique d'un art martial ou des arts martiaux implique-t-elle pour générer des bienfaits le fait d'étudier et de pratiquer une seule discipline?

Plus avant, en quoi une pratique unilatéral génèrerait-elle plus de "bienfaits" quand on parle de la pratique des arts martiaux?

PS: sachant que de mon coté, je fais une différence entre "je pratique un art martial" et "j'ai une pratique martiale"...
Revenir en haut Aller en bas
naifanshi
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2842
Age : 32
Localisation : alsace
Grade : quelques Dans
Loisirs : karaté goju-ryu, boxe de la grue blanche, wing chun
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Mer 14 Avr - 21:25

Citation :
La pratique d'un art martial ou des arts martiaux implique-t-elle pour générer des bienfaits le fait d'étudier et de pratiquer une seule discipline?

bienfaits à quel niveau?

si il s'agit juste de santé, n'importe quelle activité physique pratiquée régulièrement et avec modération apporte des bienfaits et la cohérence disciplinaire a peu d'impact...

s'il s'agit d'y être performant par contre là, c'est un autre probleme...

_________________
Mon aviron plonge dans l'écume,
tandis qu'au loin, pointe l'ile des arts martiaux
je n'ai alors d'autre pensée que ceci
"ah, quel plaisir de ramer..."

Mabuni Kenwa
Revenir en haut Aller en bas
François
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1542
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 25/07/2009

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Mer 14 Avr - 23:00

je n'évoque sciemment aucun type de bienfait.

Je parle de la pratique des arts martiaux en général...
Revenir en haut Aller en bas
naifanshi
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2842
Age : 32
Localisation : alsace
Grade : quelques Dans
Loisirs : karaté goju-ryu, boxe de la grue blanche, wing chun
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Mer 14 Avr - 23:26

le probleme c'est que le général...c'est trop vaste pour en parler précisément...par définition...

_________________
Mon aviron plonge dans l'écume,
tandis qu'au loin, pointe l'ile des arts martiaux
je n'ai alors d'autre pensée que ceci
"ah, quel plaisir de ramer..."

Mabuni Kenwa
Revenir en haut Aller en bas
onite

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2664
Age : 34
Localisation : bordeaux.
Grade : 1er dan karaté shotokan
Loisirs : krav maga , art du bonsai, histoire et culture des arts martiaux, cuisine, cinéma, ballade, texas hold'em poker
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Jeu 15 Avr - 8:24

Certains préfereront le coté pluridisciplinaire, par ce qu'ils penseront trouver ailleurs ce qu'ils n'ont pas dans leurs discipline (ou "ce quelque chose" qui n'existe pas comme le sol en shotokan par exemple) ou le travail d'une arme...

Là, on parle d'un bienfait complémentaire (ou d'apparance complémentaire)

Je suis de l'avis : une école pour la main nues (éventuellement une pour le sol si le style ne possède pas ce qu'il faut) une pour les armes (ou une arme). Mais je respecte tout à fait le type qui lundi fait du jjb, le mardi du kobudo, le mercredi du wushu, le jeudi du grappling et le vendredi du bagua. Vivre et laissé vivre tel et mon credo.

Bienfait dans le bien-être? Si on aborde la question des échauffements et de la pratique qui va faire travailler divers articulations, groupe musculaire, le cardio et la musculation de manière différente d'une discipline à l'autre. Oui sans aucun doute.

Il faut tout de même garder à l'esprit qu'il y a suffisament de grain à moudre dans tel ou tel discipline pour pratiquer x discipline, les efleurer pour au final pas vraiment les approfondir scratch study
Revenir en haut Aller en bas
François
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1542
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 25/07/2009

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Jeu 15 Avr - 11:25

@ Naifanshi,
bien d'accord. Les bienfaits généraux de la pratique des Arts Martiaux sont vastes.
Mais je répète mes questions :
La pratique d'un art martial ou des arts martiaux implique-t-elle pour générer des bienfaits le fait d'étudier et de pratiquer une seule discipline?
je parle des arts martiaux, pas des autres disciplines sportives.
Donc ton avis perso, c'est quoi?

Plus avant, en quoi une pratique unilatéral génèrerait-elle plus de "bienfaits" quand on parle de la pratique des arts martiaux?
quand je dis "bienfaits", je pourrais dire apports personnels pour le pratiquant qui fait qu'il se sent "mieux" après qu'avant.
Donc ton avis perso?

@ Onite,
si je te suis, l'avantage d'une pratique diversifiée, c'est d'avoir un plus grand panel technique martial?
En ce qui concerne l'aspect physiologique, on passe dans un domaine purement sportif.
Par exemple, chez moi, dans mes deux pratiques martiales, il n'y a pas d'échauffement, pas de travail cardio spécifique.
Donc mes questions concerneraient en fait plus les spécificités des arts martiaux, et non ce qu'ils ont de communs avec toute pratique physique
Revenir en haut Aller en bas
naifanshi
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2842
Age : 32
Localisation : alsace
Grade : quelques Dans
Loisirs : karaté goju-ryu, boxe de la grue blanche, wing chun
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Jeu 15 Avr - 12:38

Citation :
je parle des arts martiaux, pas des autres disciplines sportives.
Donc ton avis perso, c'est quoi?

je ne sais pas trop quoi te répondre...en fait, si je me suis interrogé sur ce que tu entendais par "bienfaits" c'est parce que je me demande... sorti de la problématique "santé", doit-on encore parler de bienfaits?

dans la spécialisation c'est la performance qui se joue...quand on se concentre sur une chose, on y est plus performant en général...mais est-ce qu'on peut parler de bienfaits en tant que tel?

_________________
Mon aviron plonge dans l'écume,
tandis qu'au loin, pointe l'ile des arts martiaux
je n'ai alors d'autre pensée que ceci
"ah, quel plaisir de ramer..."

Mabuni Kenwa
Revenir en haut Aller en bas
François
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1542
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 25/07/2009

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Jeu 15 Avr - 13:05

euh oui...

bon ben on va reformuler la question alors, juste pour toi.

Pour toi donc, quand on pratique un art martial, doit-on de fait n'en pratiquer qu'un seul en s'y concentrant, pour en retirer tous les bénéfices attendus par la dite pratique?

Pour toi, quand on pratique un art martial, quel est le "plus" d'une pratique unilatérale par rapport à une pratique diversifiée?
Revenir en haut Aller en bas
naifanshi
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2842
Age : 32
Localisation : alsace
Grade : quelques Dans
Loisirs : karaté goju-ryu, boxe de la grue blanche, wing chun
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Jeu 15 Avr - 17:23

le plus d'une pratique unilatérale c'est:

- l'approfondissement et la performance...comme déjà dit, par définition quand on ne fait qu'une chose, on la creuse plus, puisqu'on peut y consacrer plus de temps...

-la réelle assimilation corporelle qui en découle...le but d'une discipline n'est pas tant d'apprendre à faire des techniques, mais bien d'en faire des reflexes, aussi bien pour les techniques elles même que les manières de les éxécuter, d'éduquer le corps dans un certain sens...et chaque disciplines ayant son identité corporelle propre, passer de l'un à l'autre régulièrement n'aide pas à fixer la chose...

dés lors qu'on admet ça, ça implique que multiplier les disciplines amène à perdre une bonne partie de l'utilité de la pratique de chaque discipline...maintenant si on veut juste se bouger et faire du sport sans creuser plus que ça, l'utilité de la pratique on s'en fout a priori...

après, y a encore un autre cas, c'est celui du type qui a une expérience réelle dans une discipline et qui vient en visiter d'autres pour se faire une idée ou s'y confronter(on est plus alors tellement dans l'apprentissage, mais plus dans celui de test de ce qui est déjà acquis)...tot ou tard, je pense que c'est un passage obligé pour qui veut être un minimum performant en AM...mais ça suppose d'avoir réellement acquis quelque chose avant, sinon ça finit en grand n'importe quoi...

_________________
Mon aviron plonge dans l'écume,
tandis qu'au loin, pointe l'ile des arts martiaux
je n'ai alors d'autre pensée que ceci
"ah, quel plaisir de ramer..."

Mabuni Kenwa
Revenir en haut Aller en bas
johnny
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3265
Age : 45
Localisation : hunspach
Grade : 5ème DAN
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Jeu 15 Avr - 17:39

Perso, je pense que l'unilatéralité de l'apprentissage au début de la pratique est un plus au niveau du processus d'acquisition des gestes moteurs.
Ensuite, on peut voir ailleurs.
Cela dis, si la diversité n'a de diversité que le nom mais qu'en fait les gestes moteurs et tout les processus pédagogiques sont les mêmes, il n'y a pas de soucis.
a+

_________________
Ce n'est pas parce l'on utilise beaucoup de papier que l'on a les fesses propres.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.karate-traditionnel.fr.st
Shoji

avatar

Masculin
Nombre de messages : 806
Age : 36
Localisation : pays de la loire
Grade : ceinture noire 1er Dan
Loisirs : dire des trucs bizarres
Date d'inscription : 21/10/2009

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Jeu 15 Avr - 18:12

Citation :
après, y a encore un autre cas, c'est celui du type qui a une expérience réelle dans une discipline et qui vient en visiter d'autres pour se faire une idée ou s'y confronter(on est plus alors tellement dans l'apprentissage, mais plus dans celui de test de ce qui est déjà acquis)...tot ou tard, je pense que c'est un passage obligé pour qui veut être un minimum performant en AM...mais ça suppose d'avoir réellement acquis quelque chose avant, sinon ça finit en grand n'importe quoi...

Citation :
Perso, je pense que l'unilatéralité de l'apprentissage au début de la pratique est un plus au niveau du processus d'acquisition des gestes moteurs.
Ensuite, on peut voir ailleurs.
Cela dis, si la diversité n'a de diversité que le nom mais qu'en fait les gestes moteurs et tout les processus pédagogiques sont les mêmes, il n'y a pas de soucis.
a+

je n'aurais pas dit mieux! le gros risque également que l'on a pas ou peut évoqué c'est l'apparition de style "bâtards", on mélange tout, le cerveau puise partout, on perd de la pureté de la discipline.

apres comme le dit naif et jo, on peut évoluer! nombre de grand maitre "collectionne" les distinctions dans divers écoles...mais ce sont des grands maitres
Revenir en haut Aller en bas
onite

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2664
Age : 34
Localisation : bordeaux.
Grade : 1er dan karaté shotokan
Loisirs : krav maga , art du bonsai, histoire et culture des arts martiaux, cuisine, cinéma, ballade, texas hold'em poker
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Jeu 15 Avr - 19:52

Je parle de pluridiscipline dans la mesure où dans mon style (et je pense que c'est la majorité des cas dans les écoles de karaté dites "traditionnelles" .) de karaté, la notion "sol" n'est pas abordé et pas présente. Là, oui si on veut être complet, on a besoin d'un autre A.M (judo, jiu jitsu, jjb ou autre...). Aprés, le travail d'une arme est un plus dans la mesure où on aborde des notions de distances différentes et la possibilité de mettre en application en S.D cette étude.

Aprés, j'estime que mon école répond parfaitement à l'idée de ce que je me fais du karaté, c'est à dire une réponse claire et efficace en cas d'agression (réponse qui varie en fonction des styles, ça, tout le monde le sait). Allez voir ailleurs me crève le coeur. Un sentiment d'infidélité (si, c'est vrai Smile ) d'une belle femme qui m'a tant donné et que je trompe pour une plus frivolle. Chose que je ne veux pas.
Revenir en haut Aller en bas
bun

avatar

Masculin
Nombre de messages : 138
Age : 39
Localisation : Henri-Chapelle (Belgique)
Grade : 3ème Dan (judo)/ 1 Dan (kyudo)
Loisirs : Judo, Kyudo, Vélo, lecture...
Date d'inscription : 26/12/2007

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Sam 17 Avr - 1:46

Je me concentre à fond sur le mien, y a déjà assez à faire et je ne suis pas bon, alors ...

Mais il me semble intéressant de voir un peu ce qui se fait ailleurs (c'est pourquoi j'ai déjà rencontré certains d'entre-vous en vrai). Par curiosité, par intérêt, et pour y trouver, parfois des choses intéressantes par rapport à ma pratique, et je ne parle pas ici du point de vue technique, mais plutôt dans les principes, ou dans la biomécanique (terme qui fait se hérisser certains Razz )
Revenir en haut Aller en bas
http://judosng.bb-fr.com
François
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1542
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 25/07/2009

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Sam 17 Avr - 11:58

naifanshi a écrit:
-la réelle assimilation corporelle qui en découle...le but d'une discipline n'est pas tant d'apprendre à faire des techniques, mais bien d'en faire des reflexes, aussi bien pour les techniques elles même que les manières de les éxécuter, d'éduquer le corps dans un certain sens...et chaque disciplines ayant son identité corporelle propre, passer de l'un à l'autre régulièrement n'aide pas à fixer la chose...

dés lors qu'on admet ça, ça implique que multiplier les disciplines amène à perdre une bonne partie de l'utilité de la pratique de chaque discipline...maintenant si on veut juste se bouger et faire du sport sans creuser plus que ça, l'utilité de la pratique on s'en fout a priori...
ton objectif serait il donc d'acquérir une "forme de corps", une "identité corporelle"?
Pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
François
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1542
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 25/07/2009

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Sam 17 Avr - 12:01

johnny a écrit:
Cela dis, si la diversité n'a de diversité que le nom mais qu'en fait les gestes moteurs .../... sont les mêmes
peut il en être différemment en réalité?

Citation :
les processus pédagogiques sont les mêmes, il n'y a pas de soucis.
sachant qu'en terme de pédagogie, on dit toujours qu'il y a plusieurs façons d'exprimer la même notion, pour déclencher un processus de compréhension, en quoi voir d'autres processus pédagogiques devraient poser souci?
Revenir en haut Aller en bas
François
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1542
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 25/07/2009

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Sam 17 Avr - 12:05

bun a écrit:
plutôt dans les principes, ou dans la biomécanique (terme qui fait se hérisser certains Razz )
le judo, ta pratique de prédilection étant "à part" dans l'univers des AM qui sont la plupart "pied/poings", as-tu "senti" des relations entre certains de tes principes et d'autres plus ciblés "percussions"?

Et penses-tu que pratiquer régulièrement (disons 1h 1/2 par semaine) un AM de percussion pourrait apporter quelque chose dans ta pratique? Ou penses-tu par exemple que l'aikido (puisque ce n'est pas du pied/poing de percussion) pourrait t'apporter quelque chose si tu le pratiquais régulièrement?
Revenir en haut Aller en bas
naifanshi
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2842
Age : 32
Localisation : alsace
Grade : quelques Dans
Loisirs : karaté goju-ryu, boxe de la grue blanche, wing chun
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Sam 17 Avr - 13:50

François a écrit:
ton objectif serait il donc d'acquérir une "forme de corps", une "identité corporelle"?

clairement oui, aussi bien mon objectif pour moi que celui que je fixe à mes élèves...

Citation :

Pourquoi?

parce que c'est ce qui permet de maximiser son potentiel et celui des techniques(au sens large...tactiques et stratégies comprises) étudiées...

_________________
Mon aviron plonge dans l'écume,
tandis qu'au loin, pointe l'ile des arts martiaux
je n'ai alors d'autre pensée que ceci
"ah, quel plaisir de ramer..."

Mabuni Kenwa
Revenir en haut Aller en bas
François
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1542
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 25/07/2009

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Sam 17 Avr - 14:11

et quel est l'objectif pour vouloir maximiser son potentiel et celui de ses techniques?
Revenir en haut Aller en bas
bun

avatar

Masculin
Nombre de messages : 138
Age : 39
Localisation : Henri-Chapelle (Belgique)
Grade : 3ème Dan (judo)/ 1 Dan (kyudo)
Loisirs : Judo, Kyudo, Vélo, lecture...
Date d'inscription : 26/12/2007

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Lun 19 Avr - 1:55

François a écrit:
bun a écrit:
plutôt dans les principes, ou dans la biomécanique (terme qui fait se hérisser certains Razz )
le judo, ta pratique de prédilection étant "à part" dans l'univers des AM qui sont la plupart "pied/poings", as-tu "senti" des relations entre certains de tes principes et d'autres plus ciblés "percussions"?
Oui, tout à fait, notamment certains concepts d'utilisation des pressions sur le sol (coucou Johnny Very Happy), du contrôle des bras de l'adversaire (souvenir de joujou avec un pratiquant de WC), etc.

François a écrit:
Et penses-tu que pratiquer régulièrement (disons 1h 1/2 par semaine) un AM de percussion pourrait apporter quelque chose dans ta pratique? Ou penses-tu par exemple que l'aikido (puisque ce n'est pas du pied/poing de percussion) pourrait t'apporter quelque chose si tu le pratiquais régulièrement?
Oui et non. Je pense que pratiquer quelques mois un AM en complément pourrait être bénéfique (j'ai fait un peu de jujitsu, avec frappes et tout green ) car je pourrai approfondir certains principes communs sous un autre angle. Mais à long terme, je pense que cela pourrait interférer sur ma forme de corps (je l'ai ressenti par rapport à certains aspects du nin de cheeta, ou des notions différentes par rapport à certaines frappes). Maintenant, je pense que lorsque mon niveau sera plus haut (en terme de compréhension du judo), voir ailleurs sera plus bénéfique que problématique.
Je le ressens pour certains kata que je suis en train de découvrir, et où la vision d'experts d'autres disciplines peut amener un plus, pour comprendre pourquoi nous on fait comme ça et d'autres autrement (atemi dans le kime-no-kata, dégainé du sabre, certains mouvement fluides du ju-no-kata)
Revenir en haut Aller en bas
http://judosng.bb-fr.com
abdelard



Masculin
Nombre de messages : 439
Age : 65
Localisation : Maroc
Grade : 1er Dan shotokan
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Dim 28 Sep - 1:39

Je suis en train de lire quelque chose sur le goshin budo qui, selon l'auteur, serait le complément indispensable du karaté shotokan qui, selon lui, manque assez de kansetsu waza (clés sur les articulations), de nage waza (projections), de osae waza (étranglements), de ukemi waza (chutes) et de ne waza (combat au sol).

Ce manque précise-t-il, vient du fait que le karaté jutsu d'antan a été amputé de ses techniques dangereuses par le biais des maîtres pédagogues qui ont agit dans le sens de promouvoir le karaté dans les écoles secondaires. D'où le travail sur les katas anciens et leur modifications ou amputations, la fermeture des mains, etc. Le coup de grâce au karaté, selon lui,  a été asséné par le karaté compétition qui interdit plusieurs techniques, et se consacre à la seule touche pour gagner des points, ce qui fait qu'un compétiteur aurait du mal à s'en sortir dans la rue ...

Cet auteur, Sakura sensei, précise que l'on pioche dans des disciplines comme le ju jitsu, le judo , l'aikido et l'iaido pour intégrer des techniques utiles après les avoir passées au crible fin pour être conformes à l'esprit du shotokan. Il indique qu'une discipline en recèle beaucoup, il s'agit du chi-na du docteur Yang Jwing Ming.

Vérification faite, j'ai été impressionné par ce chin-na, quoique l'absence de distance et le presque corps à corps semble un peu étranger au shotokan. Mais le but de Sakura c'est bien  entendu d'en connaître tout un rayon pour s'en sortir en cas de coup dur si l'on est précisément shotokon. Ou en d'autres termes plus précis faire intégrer au karaté tout un pan qui lui manque : la self défense tous azimuts .

Ma maigre expérience me fait justement penser que l'on manque cruellement, au dojo, de balayage, projection, immobilisation, contrôle, luxation, combat au sol et d'ukemis (savoir chuter et faire chuter son partenaire). Il y a bien des esquives, des tai sabaki, mais le reste est très timide et l'on préfère ne pas achever diverses actions menant à la projection ou commençant une luxation pour cause de dangerosité. Mais ce n'est peut-être pas votre cas.

Toujours est-il que d'autres styles sont plus entreprenants : goju ryu, uechi ryu, kyokushinkai...

Le shotokan se suffit-il à lui même ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.shotokan.clicforum.com
naifanshi
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2842
Age : 32
Localisation : alsace
Grade : quelques Dans
Loisirs : karaté goju-ryu, boxe de la grue blanche, wing chun
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Dim 28 Sep - 9:00

bon...déjà, le chinna n'est pas une discipline, c'est une famille de techniques...en gros, on peut considérer que c'est le terme qui désigne la famille des contrôles(articulaires, musculaires...), contraintes et luxations...

rien de plus normal qu'on y trouve beaucoup de clés, par contre on y trouve guère de combat au sol ou de projection...

même en shotokan, il fut un temps, celui de son créateur, où des projections et clés étaient étudiées...le fait qu'elles n'aient pas une place très importante dans le panel technique est simplement la conséquence des choix tactiques de l'école, car qui dit projection ou clé, dit travail corps à corps, au sens large, or ce travail est peu ou proue l'inverse de la doctrine shotokan...

quant à espérer utiliser des projections ou clés en cas de coup dur, c'est pas exactement l'idée du siècle...ce sont rarement des techniques qu'on peut improviser en étant en situation de faiblesse...

_________________
Mon aviron plonge dans l'écume,
tandis qu'au loin, pointe l'ile des arts martiaux
je n'ai alors d'autre pensée que ceci
"ah, quel plaisir de ramer..."

Mabuni Kenwa
Revenir en haut Aller en bas
onite

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2664
Age : 34
Localisation : bordeaux.
Grade : 1er dan karaté shotokan
Loisirs : krav maga , art du bonsai, histoire et culture des arts martiaux, cuisine, cinéma, ballade, texas hold'em poker
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Dim 28 Sep - 10:51

Citation :
Le coup de grâce au karaté, selon lui, a été asséné par le karaté compétition qui interdit plusieurs techniques, et se consacre à la seule touche pour gagner des points, ce qui fait qu'un compétiteur aurait du mal à s'en sortir dans la rue ...

Et ça continue : jette un coup d'oeil sur les katas qui continuent de façon subtile et légère d'être modifiés. Ca et là, on modifie une technique, une parade, un rythme... Pour le béotien, ça ne semble pas être grand chose mais cela dénature la structure même des katas qui ont déjà subis une conséquente érosion technique et qui a donc naturellement entraîné un appauvrissement global, un désenrichissement profond.

C'est dommage car je reste persuadé que le shotokan est un style aussi intéressant que les autres a étudier mais qu'il a beaucoup trop souffert de l'aspect compétitif qui lui a complètement déteint dessus. Il n'a pas eu le temps de maturer car la compétition a pris le pas quasi directement (sans parler des modifications de Funakoshi fils).


Citation :
Le shotokan se suffit-il à lui même ?

Je le pense mais cela passerait pas une remise en cause de la façon de faire d'environ 95 % des dojos (et là je parle en France). Quand tu te pointe dans le dojo x ou y pour échanger, démontrer un peu, les types sont sur le cul parce qu'ils n'ont jamais vu mettre en situation réaliste une problématique sous l'effet du stress, ils découvrent qu'ils ne savent pas faire simple, ils s'aperçoivent qu'ils sont gênés quand ils sont au corps à corps, quand la cible est trop prêt d'eux, placer un simple direct reste assez artificiel parce les trois quart du temps, ils attaquent d'un pas d'avancer en oi tsuki, etc, etc...

Il y a du boulot mais ce n'est pas impossible non plus, le tout c'est de vouloir s'y mettre avec les gens capable d'encadrer et motivés et il en existe en shotokan même s'ils sont rare.
Revenir en haut Aller en bas
François
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1542
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 25/07/2009

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Dim 28 Sep - 12:09

@ Abelard,
les Chin Na du Dr Yang sont un ensemble de techniques rassemblées dans un bouquin, qui ont pu devenir une discipline à part entière pour des instructeurs qui voudraient "faire du neuf avec du vieux".
Mais dans la réalité des Arts Martiaux Chinois, parler des Chin Na comme d'une discipline serait comme dire que donner des coups de poing est une discipline ou donner des coups de genoux est une discipline.

Ta question "le shotokan se suffit-il à lui-même" induit d'autres questions avant de pouvoir y répondre.
Qu'est-ce que le shotokan dans ta question? celui qui est pratiqué dans les dojos en occident? Celui qui fut pratiqué par les fondateurs du Shotokan? Celui qui est pratiqué dans une optique de compétition et de passage de grade ou celui qui est pratiqué dans une optique de combat sans règle et imprévisible?
Selon lequel tu pratiques et l'objectif, le Shotokan que tu pratiques dans ton dojo peut être suffisant ou peut ne pas apporter toutes les réponses.
Mais il y a aussi le temps que tu consacres à ta pratique, ton implication personnelle et la façon dont on t'a transmis la pratique.
Parce que si tu pratiques 2h par semaine, le shotokan ne te paraitra pas suffire alors que celui qui pratiquera 4h par jour en retirera autre chose.
Parce que si tu pratiques en mode loisir, ton shotokan ne t'apportera pas les mêmes choses que celui qui pratique à chaque seconde en mode "combat/survie".
Parce que si on t'a transmis un shotokan fait de mimétisme à 100% de ce que fait l'enseignant, le shotokan ne t'apportera pas la même chose que si on t'a transmis un shotokan où on te montre et on te laisse ensuite chercher par toi-même le meilleur pour toi.

Pour aller plus loin, il y a aussi ce qui est présent dans les formes codifiées mais juste non pratiquées. Comme par exemple les projections, qui sont sous-jacentes à certaines positions et certains mouvements / enchainements mais qui sont au final par manque de temps ou de volonté laissées de côté alors que tout ce qui est nécessaire est présent.

Revenir en haut Aller en bas
abdelard



Masculin
Nombre de messages : 439
Age : 65
Localisation : Maroc
Grade : 1er Dan shotokan
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Dim 28 Sep - 16:37

Oui, Naif et François, le chin-na n'est pas une discipline, c'est un malencontreux mot de ma part. Cet auteur Sakura dit en substance : "Je terminerai ce chapitre par une mention spéciale sur les shin-na. Ces techniques de saisie et contrôle chinoises font preuve d'un raffinement extraordinaire. Je conseille vivement de s'en inspirer". Voilà pour le devoir de rectification.

Quant à ce sensei, j'ai beau chercher dans le net je ne le retrouve pas, par contre sakura renvoie à un ...dojo.

Et je mets un lien, à toute fin utile, pour le goshinbudo :

http://www.goshinbudokai.fr/goshinbudo.html


Je n'ai pas lu le chin-na, mais je l'ai visionné sur des vidéos du Dr Yang lui-même (merci Emule).

Pour le reste je suis tout à fait d'accord avec vous deux. Je suis même très conscient que les katas du shotokan contiennent tout (ou en partie , vu leurs amputations) ce que l'on veut ou l'on recherche en matière de projection, luxation, immobilisation, etc. Mais pour les faire découvrir et les faire appliquer rares sont les senseis qui s'en donnent la peine ou alors comme on dit chez nos, le "non-possesseur" d'une chose ne peut évidemment pas la donner !

Un bon élève, dans l'optique de certains senseis, est celui qui applique sans discuter. On en arrive au mimétisme aveugle qui aboutit à apprendre à exécuter une gestuelle sans âme, sans fond et sans saveur. Surtout sans efficacité .

Et comme je suis dans votre optique d'apprentissage, tout ce que je peux oser comme recherche personnelle me revient à la figure, lorsque je le dis. Quand on est débutant, il faut faire ses recherches et adaptations dans le silence et la solitude totale, ou en discuter dans les forums. C'est que les choses de l'esprit qui veut comprendre le fond ou le bien-fondé des choses ne doivent pas être exprimées pendant l'apprentissage du corps. Car à tous les coups, l'on vous dira : faites correctement le geste ou l'enchaînement ou la posture avant d'en discuter les variantes ou le fond du pourquoi du comment...

Mais ceci est un autre sujet qui met en face deux egos, celui de l'enseignant et celui de l' enseigné, sujet dans lequel l'enseignant a le beau rôle puisqu'il est censé mettre en pièces l'ego de l'enseigné si ce dernier veut bien avancer. Le résultat est que l'ego de certains senseis se nourrit et se gonfle de l'écrasement des egos des autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.shotokan.clicforum.com
samuel.freyermuth

avatar

Masculin
Nombre de messages : 80
Age : 34
Localisation : Reims
Grade : Ceinture Jaune
Loisirs : Programmation, Lecture
Date d'inscription : 13/11/2013

MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   Lun 29 Sep - 9:56

Ton commentaire Abdelard me fait me poser une question. Récemment on m'a fait ouvrir les yeux sur le fait qu'a la base le karate est une discipline orientale (Okinawa et Japon par la suite). Or les orientaux (et surtout les japonnais) sont très différents de nous autres occidentaux dans leur relation maître / apprenti. Il me semble que là-bas, quand un maître dit à un élève (ou un chef a son employé) de faire une chose, l'élève le fait immédiatement comme demandé et cherche lui même la signification de ces mouvements pour trouver sa vérité dans la pratique.

Or, nous, occidentaux, nous raisonnons a l'inverse, nous souhaitons comprendre les choses pour pouvoir les exécuter au mieux dans ce qui nous a été expliqué.

Je pense que cette différence peut expliquer que certains profs (surtout ceux qui ont été au japon ou a Okinawa) utilisent plutôt le modèle traditionnel oriental.

Qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amonweb.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??   

Revenir en haut Aller en bas
 
les bienfaits des uns sont ils les bienfaits des autres??
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» les motardes sont des motards comme les autres
» Les motards auraient ils oublies la signification du salut ?
» Les premiers bienfaits du stage
» les bienfaits de l'ail
» Les bienfaits de la biere

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du site www.karate-traditionnel.fr.st :: Divers :: Présentation des nouveaux-
Sauter vers: