Forum du site www.karate-traditionnel.fr.st

Questions / Réponses karaté traditionnel shotokan et autres
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Le siteLe site  

Partagez | 
 

 CR de stage technique et stage national

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
abdelard



Masculin
Nombre de messages : 439
Age : 65
Localisation : Maroc
Grade : 1er Dan shotokan
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: CR de stage technique et stage national   Ven 18 Déc - 3:07

Je reprends ici un CR de stages que j'avais posté sur kwoon.org :



Les 12 et 13 décembre 2015, j’ai participé à deux stages qui se déroulaient en alternance :
- un stage technique avec sensei Daniel Serfati 6ème Dan et son épouse Sylvie 4ème Dan.
- Un stage national en vue du passage de grades avec sensei Abdou Fekkak 7ème Dan Responsable des grades. Il s’est déroulé à la salle couverte (10 mille places) du complexe sportif Prince Moulay Abdallah, l’un des plus grands complexes d’Afrique, à Rabat.

Le stage avec les époux Serfati a été très fructueux, les deux karatékas étant très explicites et très attentifs. Monsieur Daniel a proposé des éducatifs pour bien travailler le gyaku zuki (difficile à transcrire les divers éducatifs) l’essentiel étant de s’entraîner à travailler les hanches, descendre plus bas sur le zenkutsu sans pour autant avancer la tête en avant, d’où la main ouverte du partenaire qui stoppe votre tête qui se penche.

Un autre exercice consistait, après un maete +mawashi geri de la jambe arrière, à se faire immédiatement gifler (à gauche ou à droite) par votre partenaire histoire à vous faire tenir sur vos gardes et être prêt à riposter même en cas de difficulté ( en pleine attaque). Selon Daniel, il ne doit pas y avoir de temps mort, l’action en cours doit avoir une issue de secours en cas de contre attaque plus rapide. En combat, ça va très vite, et un temps mort vous expose à l’échec.
Daniel a proposé un kihon appliqué en ajouts de techniques à d’autres, en avant et en arrière, en usitant du yori achi et du tsugi ashi. A la fin, nous étions capables de reproduire tout le kihon individuellement. Puis nous l’avons appliqué en situation de combat. C’était parfait tant les techniques collaient bien à des défenses et des attaques savamment imbriquées.
Et puis il a procédé à un bunkai du début du kata jitte après que nous ayons pratiqué en semble son début.
Madame Sylvie servait de partenaire de démonstration à Daniel. Ce dernier aime que les choses soient réalistes (il l’a précisé) ; ce qui fait que les deux partenaires n’y allaient pas de main morte, bien au contraire on a eu des frissons.
Après chaque démonstration, madame Sylvie inspectait dans les rangs en corrigeant. Elle m’a aimablement corrigé ma position.
Bref, avec ce couple on a appris aussi bien techniquement que mentalement, car ils insistaient sur ce côté-là (attitude, disponibilité, concentration, engagement…).

Le stage avec sensei Fekkak a été aussi un bonheur pour moi. C’était la première fois que j’assistais à un stage préparatoire au passage de grades. Nous étions exactement 2 ceintures bleues et un ceinture verte au milieu de huit cents participants gradés de la marron au sixième Dan. J’en voulais un peu à mon sensei qui a retardé mon passage à la marron et a préféré que je l’assiste pour faire passer les examens à 13 jeunes du club pour la jaune et l’orange. Le hic c’est qu’il veut que je passe la noire en Juin prochain sans se soucier de l’examen à me faire passer (la marron), alors que je me suis fixé la date de janvier 2017 (histoire de « me remplir » davantage).
Bref, monsieur Fekkak est un homme de classe et d’une très belle éloquence mêlée d’une maîtrise de l’art qui force l’admiration. Perché en haut sur une estrade (gradins) en tenue de karatéka et doté d’un micro autonome il nous a tenu un discours très encourageant, mettant en relief la transparence des examens et sa disponibilité pour toutes questions. Il a fait monter sur l’estrade tous les 6èmes Dan marocains présents ( j’en ai dénombré plus de six) et les arbitres internationaux marocains( deux ou troi ,s je ne sais plus) pour les faire applaudir. Il nous assuré que le karaté marocain est en essor continu. Déjà classé 6ème juste après la France aux derniers championnats du monde, notre karaté est de plus en plus attiré par les experts mondiaux qui viennent y organiser des stages et notre pays organise aussi des championnats mondiaux. Un centre du karaté (une initiative unique au monde, dit-il), sera bientôt inauguré par le Chef de l’Etat.

Sensei Fekkak est ensuite passé à la pratique pour chaque module des examens (kihon avec ses trois parties, kihon ippon kumite et ippon kumite, jyu ippon kumite, kata et bunkai, ju kumite).

Pour chaque module, il fait monter des volontaires pour son exécution, successivement du premier au 6ème Dan. Puis demande à l’assistance qu’est ce qui a été bien fait et ce qui a été mal fait. S’engage alors une discussion générale entre lui et l’assistance et enfin, il tranche en précisant ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire. Il n’hésite pas à dire à des partenaires que c’est tout nul ou à d’autres que ça mérite des louanges ou juste un repêchage en attendant le produit de l’ensemble produit par le candidat en situation réelle.

Un véritable examen blanc hautement instructif, à ne pas en douter. A noter que tous les membres des jury sont également présents au stage et sont tous 4ème Dan ou plus (c’est le minimum exigé ).

Je sais maintenant à quoi m’en tenir.

Enfin la caméra (c’était filmé par une chaîne sportive nationale) est allée vers un français , 2ème Dan , présent au stage. Il a dit au micro en substance : « je suis le seul gawri parmi vous qui s’entraîne au Maroc et j’en suis fier, je me sens chez moi » Toute la salle a explosé en applaudissements nourris. Gawri veut dire étranger en argot marocain, mais pas péjoratif, bien au contraire, c’est un vocable invoquant une certaine supériorité socio-culturelle . Et en règle générale, un étranger au Maroc, c’est tout ce qu’il y a de bienvenu et bien chouchouté s’il y vit en permanence.

Par ailleurs, j’ai eu pour partenaire durant les kumite d’exercices, successivement deux relativement jeunes 3ème Dan. Je n’ai pas manqué de leur demander où j’en étais selon eux, tous les deux ont « loué » (par diplomatie ?) mes performances, mais ont incriminé mon manque de souplesse (voilà qui détruit le diplomatiquement dit). La souplesse est donc mon talon d’Achille, mais trop tard d’avoir les jambes d’Achille ou d’assouplir le fameux tendon.

Enfin, mon âge qui se la joue peureuse et chatouilleuse n’a pas du tout opéré cette fois, car j’ai été estomaqué de voir de s pratiquants, bien gradés, dépassant largement la 70zaine ou largement plus.

Il y a encore deux autres stages programmés au même lieu :

- Un stage national de karaté do avec Jean-Louis Morel, 8ème Dan, expert fédéral, les 9-10 janvier 2016.
- Un stage national d’arbitrage karaté dirigé par Hugues Micholet, Arbitre et Juge mondial, chef de tatami international, ex champion Europe, 8ème Dan, les 9-10 avril 2016.

J’espère pouvoir y participer pour en donner un compte rendu. D’ailleurs, j’avais déjà fait deux stages d’arbitrage kumité et kata et suis inscrit sur la liste d’attente des futurs arbitres en formation, en attendant de dé crocher ma noire (qui est une condition).

Annexes :

Dynastie Serfati
http://shogun-center.com/dynastie-serfati/

site de sensei Abdou Fekkak
http://karatefekkak.com/

site de la fédération royale marocaine de karaté
http://www.frmk.ma/

Performance du karaté marocain
http://lematin.ma/journal/2015/-le-karate-marocain-est-devenu--une-reference-mondiale-/235811.html


Revenir en haut Aller en bas
http://www.shotokan.clicforum.com
onite

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2660
Age : 34
Localisation : bordeaux.
Grade : 1er dan karaté shotokan
Loisirs : krav maga , art du bonsai, histoire et culture des arts martiaux, cuisine, cinéma, ballade, texas hold'em poker
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: CR de stage technique et stage national   Dim 20 Déc - 12:03

Merci pour le C.R Abdelard et +1.

En revanche, il y a juste un petit quelque chose qui me chiffonne :


Citation :
Ce dernier aime que les choses soient réalistes (il l’a précisé) ; ce qui fait que les deux partenaires n’y allaient pas de main morte, bien au contraire on a eu des frissons.

Démontrer telle technique ou principe avec un partenaire vraiment coopératif, c'est à dire, un complice qui joue réellement le jeu et qui ne tombe pas dans l'apathie, la facilité ou la mollesse, c'est une chose. Rendre la démonstration en question risquée parce que les techniques ne sont pas maîtrisées dans le sens où elles ne sont pas correctement dosées en est une autre.
Revenir en haut Aller en bas
abdelard



Masculin
Nombre de messages : 439
Age : 65
Localisation : Maroc
Grade : 1er Dan shotokan
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: CR de stage technique et stage national   Dim 20 Déc - 15:29

Merci Onite,

Ta remarque est pertinente parce que je crois que j'aurais dû développer davantage les propos et les démonstrations du sensei.

En effet une seconde réaction immédiate en cours de sa propre attaque , nécessite que le partenaire en face soit réellement engagé mentalement et plus rapide que vous. Chaque exo nécessite qu'il soit ajusté plusieurs fois pour s'approcher de plus près de la réalité et produire quelque chose de "réaliste". Il faut donc que vous et votre partenaire jouiez le jeu à fond, jusqu'à risquer de se blesser mutuellement. Sans cela , on ne peut comprendre l'attendu de l'exercice.

On eu des frissons parce que cela paraissait si réaliste. Des coups sont portés réellent entre le couple et un fauchage après saisie et tombée sur le dos à fait pousser un cri de douleur à la partenaire et un cri d'effroi de l'assistance. J'ai même entendu autour de moi : "ça va pas, non ?". Et sensei de s'excuser (véritablement) auprès de sa partenaire et d'évoquer un titre de revanche ultérieur.

Pas etonnant qu'en début du stage, en discours inaugural de présentation, notre directeur des passages de grades avait qualifié sensei Serfati de "guerrier". A noter que dans sa famille, tous de grands karatékas, le combat israeli fait partie intégrante de leur panel martial (voir le lien "dysnatie Serfati", en bas).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.shotokan.clicforum.com
onite

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2660
Age : 34
Localisation : bordeaux.
Grade : 1er dan karaté shotokan
Loisirs : krav maga , art du bonsai, histoire et culture des arts martiaux, cuisine, cinéma, ballade, texas hold'em poker
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: CR de stage technique et stage national   Lun 21 Déc - 8:29

Citation :
Il faut donc que vous et votre partenaire jouiez le jeu à fond, jusqu'à risquer de se blesser mutuellement. Sans cela , on ne peut comprendre l'attendu de l'exercice.

Certes et comme dit plus haut : jouer le jeu sans être en mode zombie, continuer à attaquer le défenseur s'il n'a pas réussi à intercepter notre agression, lui montrer qu'il y a des ouvertures qu'il se doit de corriger en étant, s'il le faut, ferme et en respectant le port des E.P.I adaptés, fait partie de la pédagogie.

En revanche, je ne crois pas que risquer la blessure soi nécessaire pour comprendre un exercice. A titre d'exemple, je sors de blessure au niveau des côtes à cause d'un coup de genou non contrôlé. Si le copain ne me l'avait pas mis, ou s'il l'avait tout simplement contrôlé, je n'aurai pas été privé de krav durant la fin novembre et tout le mois de décembre.

Donc le bourrin ryu, c'est bien jusqu'à un certain âge, ça fait warrior et certains en ont besoin pour exister, mais ça trouve vite ses limites sur le moyen-long terme vis à vis de l'intégrité physique d'autrui et de sa propre personne (mais ce n'est là qu'un avis perso).
Revenir en haut Aller en bas
abdelard



Masculin
Nombre de messages : 439
Age : 65
Localisation : Maroc
Grade : 1er Dan shotokan
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: CR de stage technique et stage national   Lun 21 Déc - 16:37

Je reprends ce que j'ai dit :
Citation :
En effet une seconde réaction immédiate en cours de sa propre attaque , nécessite que le partenaire en face soit réellement engagé mentalement et plus rapide que vous.

Ce n'est pas du bourrin ryu à l'aveuglette. Il s'agit dêtre capable d'intercepter, en sen no sen, la contre attaque adverse au cours de votre propre attaque. C'est du sen no sen contre du sen no sen. Dans l'exercice en question , je te donne un maete suivi d'un mawashi geri jambe arrière. Si en cours de mon maete tu me donnes une gifle, je n'ai plus à te donner un mawashi geri mais à riposter à ta gifle.
Si je suis plus rapide, je peux placer mon maete suivi de mon mawashi, ta gifle vient soit avant mon mawashi soit en même temps, soit après, ça dépend de la rapidité de ta réaction. Si ta gifle vient avant mon mawashi, c'est que tu as été plus rapide et je dois me tirer d'affaire en plein déséquilibre : parer ta gifle et me débrouiller à placer un mawashi ou autre .

Le fond de l'exercice est de réduire le temps de réaction et d'éviter les temps morts. Si on enlève la gifle, qui est somme toute juste un petit geste doux et rapide, et qu'on la remplace par une vraie frappe, alors bonjour les dégâts.

La giffle est un avertissement à ma lenteur quand je la reçois. C'est un bon point pour moi, si je la pare juste après mon attaque.
C'est encore deux points pour moi si j'arrive à attaquer, parer la gifle et contre attaquer en touchant.
Ensuite ce sera à toi de subir l'exercice et de faire mieux que moi, ce qui me poussera à encore faire mieux.
Ce qui est attendu est de ciseler cela pour l'utiliser en compétition, pour gagner des points grâce aux temps morts, à la lenteur de l'autre. c'est du temps compressé contre du temps allongé.

C'est comme ça que j'ai compris l'exercice. Ca peut être mal interprété de ma part. Mais on ne peut prétendre avoir tout saisi durant un stage. C'est pourquoi il est risqué de développer un CR de stage, il faut donner les grandes lignes pour montrer l'intérêt du stage et son orientation globale.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.shotokan.clicforum.com
onite

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2660
Age : 34
Localisation : bordeaux.
Grade : 1er dan karaté shotokan
Loisirs : krav maga , art du bonsai, histoire et culture des arts martiaux, cuisine, cinéma, ballade, texas hold'em poker
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: CR de stage technique et stage national   Mer 23 Déc - 12:16

Ah, donc j'avais mal compris lorsque j'avais lu :

Citation :
On eu des frissons parce que cela paraissait si réaliste. Des coups sont portés réellent entre le couple et un fauchage après saisie et tombée sur le dos à fait pousser un cri de douleur à la partenaire et un cri d'effroi de l'assistance. J'ai même entendu autour de moi : "ça va pas, non ?". Et sensei de s'excuser (véritablement) auprès de sa partenaire et d'évoquer un titre de revanche ultérieur

Je parlais là du bunkai sur jitte, pas de l'exercice que tu as travaillé. Savoir qu'on risque blesser le ou la partenaire en face de soi parce qu'on y va à fond, sans retenue aucune et, j'imagine, sans port d'E.P.I adéquats me laisse toujours autant interrogateur quant à la finalité de la démo en question et son utilité.

Revenir en haut Aller en bas
abdelard



Masculin
Nombre de messages : 439
Age : 65
Localisation : Maroc
Grade : 1er Dan shotokan
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: CR de stage technique et stage national   Mer 23 Déc - 17:27

Je devrais sans doute clarifier un point dans mon compte rendu ; le partenaire dans les démonstrations était partenaire dans toutes les démonstrations, pas seulement le bunkai qui en fait n' a pas été aussi long.

Démontrer avec ou sans protection , on peut en parler dans le cas général. Tu lances le sujet ou je le lance ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.shotokan.clicforum.com
onite

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2660
Age : 34
Localisation : bordeaux.
Grade : 1er dan karaté shotokan
Loisirs : krav maga , art du bonsai, histoire et culture des arts martiaux, cuisine, cinéma, ballade, texas hold'em poker
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: CR de stage technique et stage national   Mer 23 Déc - 18:54

Citation :
Démontrer avec ou sans protection , on peut en parler dans le cas général. Tu lances le sujet ou je le lance ?

A mon humble avis et grosso-modo, il y a une forme de démonstration semi-magistrale où les principes bio-mécaniques, les placements, les forces qui entre en jeux sont expliqués. Vient ensuite la mise en pratique avec une certaine retenue, sans port d'E.P.I et finalement, le plein contact où les partenaires peuvent se lâcher car protégés lors de la réception des coups et lorsqu'ils les administrent eux-mêmes.

Un peu comme si je te démontre mon application face à un direct en poing sans me retenir et en prenant le risque de te fracturer la machoire en y allant plein contact alors que je peux pleinement me lâcher ensuite si tu porte protège-dent et casque et moi des gants.
Revenir en haut Aller en bas
abdelard



Masculin
Nombre de messages : 439
Age : 65
Localisation : Maroc
Grade : 1er Dan shotokan
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: CR de stage technique et stage national   Jeu 24 Déc - 0:19

Quand il s'agit de kihon kumité, nous n'avons pas besoin de porter des protections. Nous commençons par mesurer la distance avec nos mains respectives, puis nous balançons tout à plein régime.

Quand il s'agit de cours de compét, nous sommes tous invités à mettre nos protections. Nous ne mesurons pas la distance et on se balançe nos missiles à plein régime. de temps à autre on voit des accidents, mais généralement mineurs.

Il faut aussi insister sur le fait que le sensei insiste sur la touche et qu'il faut aménager son partenaire pour pouvoir continuer ensemble, sinon au premier coup l'un d'eux est ko.

Dans le premier cas; je m'occupe de mes sensations internes pour améliorer le geste. Dans le second cas, je vis le combat en étant conscient que je peux en reçevoir une sans qu'elle crie gare.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.shotokan.clicforum.com
Karopockle



Nombre de messages : 106
Age : 28
Localisation : Paname
Grade : 1er Dan
Date d'inscription : 12/02/2012

MessageSujet: Re: CR de stage technique et stage national   Mer 27 Jan - 12:48

Excellent professeur Daniel Serfati, c'est chez lui que j'ai eu mon shodan =D

Les photos sont vieilles, Mickael c'est plutôt ça maintenant :

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CR de stage technique et stage national   

Revenir en haut Aller en bas
 
CR de stage technique et stage national
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 4/12/2016 Stage technique VTT (Alex Marchal)
» CR de stage technique et stage national
» Stage technique le 31/03- Ceintures Bleue et noire 2ème Dan
» Stage UNFP
» Application stage Putting LJ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du site www.karate-traditionnel.fr.st :: Divers :: Annonces de stages, compte rendu et rencontre IRL.-
Sauter vers: