Forum du site www.karate-traditionnel.fr.st

Questions / Réponses karaté traditionnel shotokan et autres
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Le siteLe site  

Partagez | 
 

 L'égo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
débilou
Ecrivain aimé
Ecrivain aimé
avatar

Nombre de messages : 352
Age : 33
Grade : 1er dan
Loisirs : Boxe Française
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: L'égo   Sam 20 Avr - 22:51

Salut.
Je suis en train d'écrire un deuxième roman (j'en suis environ au tiers).
Contrairement au premier, ça ne parlera pas d'arts martiaux.
Je vous mets un petit extrait qui parle de l'égo :




Parce qu’il explique en grande partie ce qui vient de se passer, tout comme ce qui se passera, il nous semble judicieux de nous attarder un court instant sur un concept fondamental : l’égo.
L’égo est la représentation fausse qu’un individu se fait de lui-même. Il est le fruit de son passé et résulte de ses souvenirs et expériences. Il est aussi ce qu’il voudrait être aux yeux des autres.
En clair, il est un parasite qui contrôle le cerveau des êtres humains, qui altère leur perception de la réalité, et leur fait prendre de mauvaises décisions. En ce sens, il n’est pas moins invasif ou effrayant que la fameuse douve du mouton, ce parasite qui, pour pouvoir mener à terme son développement, doit prendre le contrôle du cerveau d’une fourmi afin de la faire grimper au sommet d’un brin d’herbe et d’y attendre, impuissante, qu’un mouton vienne l’avaler en même temps que son repas d’herbivore. La douve pourra alors se développer tranquillement dans le foie du mouton suite à cette prise d’otage.
Une autre image, plus parlante peut-être, serait le zombie. Dans certains films de zombies, les individus sont infectés par un virus qui les déshumanise et les fait déambuler maladroitement, dépourvus d’intelligence, à la simple recherche de nourriture. L’égo n’est autre que ce virus, qui s’attaquerait aux hommes libres afin de les réduire en esclavage.
Mais arrêtons là les comparaisons, et donnons plutôt dans le concret. Quand quelqu’un vous insulte, et que vous en êtes atteint, il s’agit de votre égo. La haute opinion qu’il vous fait avoir de vous-même est incompatible avec ces injures que vous subissez. Naît alors de la tristesse, de la honte, ou encore de la colère. Seulement, si un enfant de 10 ans que vous croisez dans la rue vous ordonne d’aller prestement « niquer votre mère », allez-vous le passer à tabac, ou simplement vous rendre compte que cela n’a strictement aucune valeur ? A moins d’être un déficient mental à tendances psychopathes, vous pencherez évidemment vers la seconde option. Or, quelle différence y a-t-il entre cet enfant et un adulte inconnu que vous croiseriez ? Et même avec un adulte de votre entourage ? Le fait qu’ils aient plus de 10 ans implique-t-il que vous deviez immédiatement prendre le chemin de la maison de votre génitrice afin de lui faire subir un accouplement non consenti ? De la même manière, ces mots n’ont aucun sens, ne vous concernent en rien, et il faut être un attardé pour y prêter attention et réagir. L’égo fait de vous un attardé.
Mais l’existence de cette entité, chacun s’en est déjà aperçu. Il vous est forcément déjà arrivé de regretter a posteriori certaines de vos réactions. A tête reposée, vous vous rendez compte de l’absurdité de certains de vos actes, comme après une querelle qui est allée trop loin. C’est comme-ci, sur le moment, vous aviez perdu le contrôle, l’emprise sur vous-même, et aviez laissé les rênes à autre chose. Une chose néfaste qui vous a fait prendre des décisions aberrantes. Or, la rareté n’est pas à chercher du côté de ces pertes de contrôle, mais bien au niveau de ces prises de conscience…

Quand vous croyez être le meilleur, c’est votre égo.
Quand vous êtes jaloux, c’est votre égo.
Quand vous refusez de vous remettre en cause, c’est votre égo.
Quand vous parlez en mal d’une personne, c’est votre égo.
Quand vous affirmez ne pas avoir d’égo, c’est encore votre égo.

Tout le monde en possède un, mais il est plus ou moins développé selon les individus. La réussite, quelle qu’elle soit, à tendance à le faire enfler de façon telle que le malheureux bénéficiaire vivra alors dans un véritable film, une projection de l’esprit, qui lui fera se croire extraordinaire, unique, au-dessus des autres. Ainsi, la majorité des politiques, des compétiteurs de haut-niveau, ou des grands chefs d’entreprises, par exemple, sont tellement déconnectés de leur valeur véritable qu’ils en sont grotesques, haïssables, et que la meilleure solution est de les laisser patauger dans leur coin en attendant que la Nature se charge de venir les rappeler à l’ordre. Car un mouton, aussi imbu de lui-même soit-il, reste un kebab en devenir.
Nous venons de prendre le haut du panier pour l’exemple, parce qu’il est significatif, mais le fond du récipient, la raclure, n’est évidemment pas épargnée et n’en est certainement que plus drôle. Que penser du quidam lambda, qui n’a rien fait de sa vie à part subir le système et suivre les voies minables qui lui ont été imposées, se permettre d’être mauvais perdant au jeu ? N’est-ce pas véritablement à se tordre de rire que de voir ce petit être, ce gentil soumis à la société, considérer avoir une telle importance qu’il lui est insupportable de perdre une simple partie de cartes face à un de ses congénères ? L’image de lui-même que lui renvoie son égo va ainsi jusqu’à lui faire croire que ses capacités n’auraient en temps normal jamais dû permettre cette défaite, et que cet échec est un affront à sa vraie valeur. Tout ça pour des rectangles de carton posés dans le mauvais ordre…

Les pauvres illustrations que nous venons d’exposer ne peuvent en aucun cas rendre compte de l’ampleur de la chose. Votre égo vous influence partout, tout le temps, et vous fait agir de façon absurde. S’en rendre compte et l’accepter, c’est déjà faire un pas vers la libération. A chacun de faire son choix. Etre frustré ou épanoui. Etre esclave des idées des autres ou être son propre maître.
Il est bon cependant, pour qui souhaite user de manipulation, que la majorité des gens demeurent à ce stade d’esclaves fiers d’eux-mêmes. Ils n’en sont que plus faciles à berner.
Revenir en haut Aller en bas
fox972

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1494
Age : 60
Localisation : sarcelles
Grade : shotokan
Loisirs : jeux d'échecs animateur 2eme degrés
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: L'égo   Sam 20 Avr - 23:26

l'égo qui représente nôtre ..je /moi , reflète en fait , rien de bon ,mais je crois qu'avec l'âge donc l'expérience, nôtre égo meurt à petit feu ..a+
Revenir en haut Aller en bas
naifanshi
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2842
Age : 32
Localisation : alsace
Grade : quelques Dans
Loisirs : karaté goju-ryu, boxe de la grue blanche, wing chun
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: L'égo   Dim 21 Avr - 13:27

fox972 a écrit:
l'égo qui représente nôtre ..je /moi , reflète en fait , rien de bon ,mais je crois qu'avec l'âge donc l'expérience, nôtre égo meurt à petit feu ..a+

bof...le rapport à l'ego dépend de chaque individu et aussi de son rapport aux autres...l'age renforce ce rapport au fur à mesure, et si il est déviant, il n'en devient que pire...

pour un certain nombre de gens, l'age amène des certitudes et les certitudes c'est pas franchement l'ennemi de l'égo, c'est plutot un terrain très fertile l'amenant à proliférer comme une mauvaise herbe...on a tous rencontré, je pense, ce genre d'individu, les comités fédéraux en sont remplis...

@débilou: même si je souscris en partie à ce que tu écris, il me semble qu'il y a une faille abyssale(j'aime ce mot ça claque sous la langue green ) dans ta réflexion...l'égo c'est effectivement l'image qu'on a de soi et/ou qu'on veut avoir auprès des autres...mais ça n'est pas l'égo en soi qui est l'ennemi, c'est le rapport qu'on entretient avec lui...

l'égo n'est pas qu'une chose terrible et déviante, c'est aussi le moteur d'un individu...ce qui nous fait avancer, ce qui nous fait survivre, cette profonde volonté d'exister cette intime insatisfaction de soi qui nous pousse à progresser...

si krong, l'homme des cavernes, ne s'était pas dit "je suis pas plus con qu'un orage, je peux faire du feu tout seul", si personne ne s'était levé un matin pour se dire "je dois quand même pouvoir créer un moyen de transport plus efficace qu'un animal" ou "je suis quand même assez malin pour trouver un remède à cette maladie", on en serait encore à l'âge des peau de bête et du silex... clown Wink

c'est ce même moteur qui a amené les compétiteurs/chefs d'entreprise and co où ils en sont, il leur a donc permis de passer outre les difficultés rencontrées...même si il y a souvent une dérive humaine/sociale derrière, l'apport premier fut, dans l'absolu, bénéfique...comme souvent, tout n'est pas noir, tout n'est pas blanc...on patauge dans le gris, charge à chacun de placer le curseur où il l'entend...

_________________
Mon aviron plonge dans l'écume,
tandis qu'au loin, pointe l'ile des arts martiaux
je n'ai alors d'autre pensée que ceci
"ah, quel plaisir de ramer..."

Mabuni Kenwa
Revenir en haut Aller en bas
débilou
Ecrivain aimé
Ecrivain aimé
avatar

Nombre de messages : 352
Age : 33
Grade : 1er dan
Loisirs : Boxe Française
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: L'égo   Dim 21 Avr - 15:37

Naifanshi :

Bien d'accord avec toi, le discours est évidemment complètement orienté Smile
C'est le ton du narrateur qui veut ça, en accord avec les événements de l'histoire.
Cet extrait n'est donc pas à prendre comme un essai rigoureux sur l'égo, en fait, j'aurais dû le préciser d'entrée.
Par exemple, à l'inverse de ce qui y est dit, la sensation d'infériorité vient aussi de l'égo.
J'ai zappé pas mal d'aspects parce que ça n'allait pas avec le ton du roman. C'est plus en mode foutage de gueule qu'autre chose.
Merci pour le retour.
Revenir en haut Aller en bas
johnny
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3267
Age : 45
Localisation : hunspach
Grade : 5ème DAN
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: L'égo   Lun 22 Avr - 12:20

C'est un sujet tres chaud en tout cas et difficile, bon courage pour ce nouveau roman
a+

_________________
Ce n'est pas parce l'on utilise beaucoup de papier que l'on a les fesses propres.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.karate-traditionnel.fr.st
fox972

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1494
Age : 60
Localisation : sarcelles
Grade : shotokan
Loisirs : jeux d'échecs animateur 2eme degrés
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: L'égo   Lun 22 Avr - 18:16

l'éducation responsable de l'inflation de l'égo , je reste persuadé que l'égo s'amenuise avec l'âge , les parents responsables des dérives de leurs enfants car ceux-ci remplient d'égo : l'enfant-roi ..l'égo existe dans tous les domaines , le pouvoir , le sexe , et l'argent etc... des dérives déraisonnables subsistent et peuvent déraper dans des excès inacceptables, parce que l'homme ne contrôle pas son ego , effectivement peut être que sans égo, nous ne serions pas aussi avançer ,mais c'est quand même l'intelligence de l'homme et l'instruction ,les études ; plus que l'égo qui a fait avançer l'homme dans la conception de la technologie d'aujourd'hui ....je pense que nous sportif nous devrions connaître et savoir où nôtre ego peut nous emmener , d'où le travail sur soi , en psychiatrie l'égo est bien plus prouvé qu'il est néfaste à l'homme , l'homme est de plus en plus égo-centrique , EGO-iste comme dit Dabilou plus prendre ça en mode foutage de gueule , du moins dans certains domaînes , car je pense que trop d'égo tue nôtre personnalité et dans d'autres cas pourrait faire basculer la vie d'un homme ...sujet enrichissant a+...

Revenir en haut Aller en bas
naifanshi
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2842
Age : 32
Localisation : alsace
Grade : quelques Dans
Loisirs : karaté goju-ryu, boxe de la grue blanche, wing chun
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: L'égo   Lun 22 Avr - 19:59

fox972 a écrit:
l'éducation responsable de l'inflation de l'égo , je reste persuadé que l'égo s'amenuise avec l'âge


si t'as le temps et que tu t'embêtes, je dois pouvoir te filer(moi et d'autres, certainement) quelques noms de gus qui, si tu les côtoies de près, devrait te faire rapidement changer d'avis sur la question... green Wink

encore une fois, l'âge amène de l'expérience qui amène des certitudes...ce qui n'est pas trop grave(c'est gràce à des certitudes qu'on avance...si on doute de tout, en tout temps, on fait du sur-place) aussi longtemps que son rapport à son égo ne nous amène pas à croire que nos expériences sont les seules qui ont de la valeur et si on en arrive pas à se croire expert d'un truc A sous prétexte qu'on l'est(ou pense l'être) dans un truc B...

plus on prend de l'âge, plus on a de succès(au sens large...voir on s'en crée...), plus il est difficile de rappeler à son égo qu'on est pas un super-héros infaillible pour autant...

le nombre de gus que j'ai rencontré, dont je pouvais leur démontrer par A+B o physiquement, que leur truc ne fonctionnait pas et qui, sous prétexte de leur âge, me prenaient de haut et n'essayait pas même d'écouter, parce que forcément, le type en face, un peu moins âgé, c'est un trou du...bip... Rolling Eyes

alors tu me diras, l'âge est une notion relative...peut-être que quand ils seront centenaires, l'information parviendra au cerveau...?
Laughing Laughing Laughing Rolling Eyes


Citation :
mais c'est quand même l'intelligence de l'homme et l'instruction ,les études ; plus que l'égo qui a fait avançer l'homme dans la conception de la technologie


sauf que...pour suivre des études ou apprendre de manière générale, faut accepter de se mettre en position d'élève...
donc mettre son mauvais égo dans sa poche et admettre sa propre infériorité dans un domaine...

de plus, l'enseignement n'est que la transmission d'un acquis...mais encore faut-il que quelqu'un ait eu une démarche, une initiative qui ait aboutit, pour que cet acquis existe...donc on tourne en rond... Neutral

_________________
Mon aviron plonge dans l'écume,
tandis qu'au loin, pointe l'ile des arts martiaux
je n'ai alors d'autre pensée que ceci
"ah, quel plaisir de ramer..."

Mabuni Kenwa
Revenir en haut Aller en bas
onite

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2668
Age : 34
Localisation : bordeaux.
Grade : 1er dan karaté shotokan
Loisirs : krav maga , art du bonsai, histoire et culture des arts martiaux, cuisine, cinéma, ballade, texas hold'em poker
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: L'égo   Mar 23 Avr - 6:28

Citation :
je reste persuadé que l'égo s'amenuise avec l'âge


J'ai eu le contre-exemple parfait hier à mon taf d'une collègue à qui on a donner une bribe de responsabilité en plus. Ben même si en gros, on a dit à la bonne femme qu'en plus de son taf, elle allait s'occuper de promener le chien, ben laisse moi te dire que ça lui est montée direct au pimbe. Elle doit avoir environ 55 ans, donc la corrélation âge/ego, je n'y crois pas systématiquement.

De manière globable, j'ai plus la volonté de dire chaque jours : "qu'est ce que je vais bien pouvoir faire pour m'améliorer aujourd'hui ?" et de finir la journée par un "de manière globable, c'était pas mal voir même bien, mais il reste des points sur lesquels il faut encore travailler". ça permet de se concentrer sur ce qu'il faut corriger et améliorer (aussi bien d'un point de vue personnel que pratique), d'éviter de trop critiquer le voisin.
Revenir en haut Aller en bas
johnny
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3267
Age : 45
Localisation : hunspach
Grade : 5ème DAN
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: L'égo   Mar 23 Avr - 16:59

On dis souvent de moi que j'ai un égo surdimmensionné, du coup je dis non, du coup c'est mon égo qui parle ?

_________________
Ce n'est pas parce l'on utilise beaucoup de papier que l'on a les fesses propres.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.karate-traditionnel.fr.st
naifanshi
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2842
Age : 32
Localisation : alsace
Grade : quelques Dans
Loisirs : karaté goju-ryu, boxe de la grue blanche, wing chun
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: L'égo   Mar 23 Avr - 18:03

normalement c'est ta bouche qui parle... green

blague à part, tu touches un point fondamental et toute la problématique de l'objet "égo"...la perversité du truc...

évidemment que quand on te sort un truc comme ça, c'est ton égo qui parle...on te remet en cause, ton égo se sent attaqué donc réagit...

maintenant c'est pas parce que tu as réagit à cette mise en cause que l'attaque est justifiée pour autant...tu réagirais pareil si on te traitait de voleur(remise en cause de ta personne, attaque à l'égo->réaction), même et surtout si tu as jamais rien volé de ta vie...

donc ton égo se défend, oui, mais c'est pas pour autant qu'il est surdimensionné...

au même titre que tu peux passer outre les remises en cause d'autre personnes(ce qu'on considérerait a priori, comme un certain contrôle de son égo) juste parce que tu considères tous ceux qui t'entourent comme des sous-hommes n'ayant pas atteint le niveau intellectuel d'une amibe...donc un très, très gros problème d'égo...

donc c'est comme toujours, une affaire de juste milieu...s'efforcer de contrôler son égo, ça n'est pas accepter ou refuser tout ce qu'on nous oppose, c'est surtout se poser les bonnes questions...

j'ai envie de dire que déjà s'interroger si oui ou non, on s'est laissé entrainer par son égo, c'est déjà un pas dans le bon sens, quelque soit la réponse qu'on finira par y apporter...

_________________
Mon aviron plonge dans l'écume,
tandis qu'au loin, pointe l'ile des arts martiaux
je n'ai alors d'autre pensée que ceci
"ah, quel plaisir de ramer..."

Mabuni Kenwa
Revenir en haut Aller en bas
johnny
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3267
Age : 45
Localisation : hunspach
Grade : 5ème DAN
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: L'égo   Mer 24 Avr - 11:08

Des fois j'ai l'impression que plus je veux combattre mon ego, plus je passe pour quelqu'un ayant un gros ego justement.
Le simple fait de mettre une vidéo sur le net et hop, c'est pour flatter mon ego.

_________________
Ce n'est pas parce l'on utilise beaucoup de papier que l'on a les fesses propres.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.karate-traditionnel.fr.st
naifanshi
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2842
Age : 32
Localisation : alsace
Grade : quelques Dans
Loisirs : karaté goju-ryu, boxe de la grue blanche, wing chun
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: L'égo   Mer 24 Avr - 11:29

se mettre en avant, c'est souvent heurter l'égo des autres, même si ça n'est pas l'objectif...

ça ramène les spectateurs à leur condition, ça les met face à leur infériorité(réelle ou supposée), leur manques d'initiative...etc.

_________________
Mon aviron plonge dans l'écume,
tandis qu'au loin, pointe l'ile des arts martiaux
je n'ai alors d'autre pensée que ceci
"ah, quel plaisir de ramer..."

Mabuni Kenwa
Revenir en haut Aller en bas
onite

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2668
Age : 34
Localisation : bordeaux.
Grade : 1er dan karaté shotokan
Loisirs : krav maga , art du bonsai, histoire et culture des arts martiaux, cuisine, cinéma, ballade, texas hold'em poker
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: L'égo   Mer 24 Avr - 13:18

Citation :
Le simple fait de mettre une vidéo sur le net et hop, c'est pour flatter mon ego.

Comment ce fut souvent dit, l'écrit a ses limites pour faire passer une idée, un concept, une sensation. La vidéo permet, à défaut d'être à coté du démonstrateur pour avoir les effets directs de la dite démonstration, un ressenti nettement plus clair de ce qu'il a voulu exprimer.

Après, tout dépend de qui poste la vidéo, parce que pour certain oui, c'est du paluchage de base emprunt à beaucoup de masturbation intellectuelle ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Thom



Masculin
Nombre de messages : 22
Age : 39
Grade : 1er dan shotokan
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: L'égo   Jeu 25 Avr - 13:03

fox972 a écrit:
en psychiatrie l'égo est bien plus prouvé qu'il est néfaste à l'homme

Salut, tu aurais des références là-dessus (études ou textes)?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'égo   Jeu 25 Avr - 18:03

débilou a écrit:

Quand vous croyez être le meilleur, c’est votre égo.
Quand vous êtes jaloux, c’est votre égo.
Quand vous refusez de vous remettre en cause, c’est votre égo.
Quand vous parlez en mal d’une personne, c’est votre égo.
Quand vous affirmez ne pas avoir d’égo, c’est encore votre égo.

On dirait un leitmotiv dans le discours d'un gourou.
Ce serait pas la partie du gros méchant qui va se manger une bonne grosse mandale vers la fin du bouquin ?
Revenir en haut Aller en bas
onite

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2668
Age : 34
Localisation : bordeaux.
Grade : 1er dan karaté shotokan
Loisirs : krav maga , art du bonsai, histoire et culture des arts martiaux, cuisine, cinéma, ballade, texas hold'em poker
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: L'égo   Ven 26 Avr - 8:24

Citation :
On dirait un leitmotiv dans le discours d'un gourou.


C'est ça. En fait c'est la secte des mouvementariens des témoins du grand débilou. Prix d'entrée pour faire parti de la vérité : 550€ puis 150€/mois. Au programme, purification de l'esprit par un plongeon dans un lac, fleuve, estuaire du coin et reprise de chanson un boxer sur la tête avec un instrument au choix à sa sauce pour dénnoncer nos faiblesses et les corriger.

Parle oh grand débilou, nous t'écoutons sunny farao flower
Revenir en haut Aller en bas
débilou
Ecrivain aimé
Ecrivain aimé
avatar

Nombre de messages : 352
Age : 33
Grade : 1er dan
Loisirs : Boxe Française
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: L'égo   Dim 5 Mai - 14:42

Laughing

P'tain, j'ai pas internet depuis 2 semaines... Au fait, je vous mettrai les okudens du mois dès que je récupère ma connexion.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'égo   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'égo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du site www.karate-traditionnel.fr.st :: Divers :: Pour déconner-
Sauter vers: